Sénégal: Ross-Bethio - Les acteurs satisfaits de la mise en place des intrants

Le président national des organismes privés, stockeurs et transporteurs du Sénégal, Modou Fall, s'est dit satisfait du "bon déroulement" de la mise en place des intrants et du matériel agricole dans la région de Saint-Louis.

"Pour toutes les spéculations, l'arachide, affiche un taux de mise en place de 95 pour cent, le maïs, 70 pour cent. Seules les semences de niébé sont en retard, avec un taux de moins de 30 pour cent de mise sen place", a t-il dit.

Modou Fall s'exprimait lors de la mission de suivi de la campagne agricole 2019, dirigée par le directeur général de la Direction de la protection des végétaux, Dr Emile Victor Coly, en présence du Directeur régional du développement rural (DRDR) de la région de Saint-Louis.

Ont également pris part à cette rencontre, le président du mouvement sénégalais de développement agricole, Moustapha Sylla, et le président de la plateforme paysanne du Sénégal, Mamadou Gueye.

"Nous sommes satisfaits après notre visite sur les points essentiels qui abritent les magasins de stockages de la région de Saint-Louis, plus précisément les sites de Gadiambal, de Ross-Bethio, kassak, entres autres, car les engrains sont déjà mis en place pour la distribution aux producteurs", a t-il dit.

Pour Amadou Baldé, directeur régional du développement rural (DRDR), la mission a permis de voir le niveau de mise en place des engrais, des intrants et du matériel agricole, avec "un taux très satisfaisant pour toute la région".

Concernant le matériel de culture attelée, sur un objectif de 230 unités, "la région reçu à cent pour cent ce matériel, composé de semoirs, houes, charrettes, disques", a t-il dit.

La région de Saint-Louis a reçu 44 tracteurs sur une dotation de 50 unités, a t-il relevé.

"Mais aujourd'hui, souligne t-il, il reste à mettre en place les offsets qui représentent une forte demande des producteurs".

Sur les 25 remorques prévues pour la région, aucune machine n'est encore en place, a t-il indiqué, soulignant que les deux moissonneuses batteuses destinées aux producteurs de la vallée, sont déjà en place.

Concernant le matériel brésilien, le DRDR a signalé que sur les 16 moissonneuses batteuses, 12 sont déjà mis en place à Saint-Louis tandis que les 4 autres sont octroyées aux producteurs du département de Podor.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.