Congo-Kinshasa: "A Butembo, par peur du voisinage la vaccination n'est pas possible" (Diallo Abdourahmane, coordonnateur vaccination Nord-Kivu)

10 Juillet 2019

A Beni, dans le Nord-Kivu, le personnel soignant sensibilise à la vaccination contre Ebola. Mais le vaccin suscite des réticences au sein de la population

Depuis le début du mois de mai, en République démocratique du Congo, les équipes médicales ont enregistré une forte augmentation des nouveaux malades atteints du virus Ebola. 2.300 cas sont actuellement confirmés.

A Beni, dans le Nord-Kivu, le personnel soignant sensibilise depuis le début de l'épidémie à la vaccination. Mais Le vaccin rVSV-ZEBOV continue de susciter des réticences au sein de la population, comme nous l'explique Diallo Abdourahmane, le coordonnateur de l'équipe de vaccination. Il a également travaillé dans la riposte contre Ebola en Guinée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.