Congo-Kinshasa: [Opération "Kin Bopeto"] Kalamu - Les travaux officiellement lancés mercredi par le Bourgmestre JC Kadima

S'inscrivant dans la vision du Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, qui a donné le go de l'opération "Kin Bopeto" en vue d'assainir la capitale congolaise, Jean-Claude Kadima, bourgmestre de Kalamu, a à son tour lancé ces travaux pour sa commune.

C'était le mercredi 10 juillet 2019, au rond-point Victoire, devant les habitants de cette municipalité. Prenant la parole, Jean-Claude Kadima a parlé des acteurs qui vont l'accompagner dans cette bataille pour l'assainissement de Kalamu. Il s'agit, entre autres, de l'ONG "Bel air", une brigade ad hoc composée d'une vingtaine des policiers, les pasteurs des différentes églises parsemées dans la commune, les chefs des quartiers ainsi que les jeunes du PPRD et de l'UDPS.

C'était avec une motivation intrinsèque que le bourgmestre de la commune de Kalamu avait procédé au lancement des travaux "Kin Bopeto". Pour ce faire, il a doté, aux personnes disponibles de concourir à la matérialisation de cette opération, des outils et matériels, à savoir : les bottes, les chariots, les gilets, les motos de décharge publique, etc.

A cet effet, la police ad hoc et la brigade d'assainissement, les membres des ligues de jeunes du PPRD et Udps, les chefs des quartiers et les pasteurs, présents lors de ce lancement solennel ont tous promis d'appuyer, de manière adéquate, la vision de Gentiny Ngobila, via le bourgmestre Kadima, en vue de rendre salubre la commune de Kalamu qui constitue un des coins névralgiques, sinon la référence même de la capitale congolaise, jadis Kin-La belle.

A point nommé, il a appelé les vendeurs et vendeuses à pouvoir respecter les lois congolaises et à vider les endroits non appropriés à la vente de diverses marchandises. « Nous lançons un appel à tous les vendeurs de quitter les endroits non appropriés aux ventes, avant que nous ne puissions revenir pour les déguerpir», a-t-il dit.

Le numéro un de cette municipalité a, en même temps, demandé l'implication de tous les habitants de Kalamu. Il dit attendre de sa population le respect des règles d'hygiène, en vue de faire de cette commune la plus propre de tous. En revanche, au-delà de Kalamu, Kadima Jean-Claude a appelé les kinois de tout bord de soutenir cette démarche, dans le sens d'entretenir leurs milieux.

« Nous demandons l'implication effective de toute la population quant à cette opération Kin Bopeto", a-t-il lancé.

In globo, cette opération "Kin Bopeto", lancée par le gouvernorat et supervisé par le ministère provincial de l'Environnement, s'effectuera à trois volets à savoir : lutte contre le phénomène kuluna, lutte contre l'insalubrité, lutte contre les tapages diurnes et nocturnes. D'ailleurs, une somme de 16 millions de Francs congolais a été remise à chaque bourgmestre pour parfaire cette vision dans chacune des municipalités de Kinshasa.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.