Congo-Brazzaville: Médias - L'ambassade des Etats-Unis encourage la presse congolaise à l'usage de l'anglais

En vue d'inciter la presse congolaise à l'usage de la langue anglaise, l'ambassade des Etats-Unis en République du Congo a offert, au profit des médias les plus représentatifs dont Les Dépêches de Brazzaville, des manuels d'anglais pour permettre d'approfondir leurs connaissances. La maîtrise de cette langue paraît un impératif dans l'exercice de cette profession.

Composés, entre autres, de dictionnaires, de romans en versions française et anglaise ; de CD et de lexiques, les manuels offerts permettront aussi bien aux débutants qu'à ceux ayant un niveau moyen ou avancé, de mieux appréhender les contours de la langue anglaise. Ce qui pourrait leur permettre de bénéficier des programmes mis en place par les Etats-Unis, dans le cadre des échanges médiatiques entre ce pays et les pays africains.

« Depuis mon arrivée, j'ai cherché comment renforcer les relations entre nos deux pays et notamment avec la presse qui joue un rôle très important dans la promotion de notre coopération. Cela est plus facile pour la presse si elle pouvait parler anglais et bénéficier d'un apprentissage aux Etats-Unis », a déclaré l'ambassadeur américain, lors de la remise des manuels.

Selon lui, son pays étant anglophone, il est important voire nécessaire que les médias congolais disposent d'une large connaissance de cette langue afin de bénéficier des programmes de change qu'offrent les Etats-Unis.

« Ce don de matériaux que nous vous remettons est une bonne opportunité qui vous permettra d'améliorer votre niveau de la langue anglaise », a conclu Todd P. Haskell.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.