11 Juillet 2019

Afrique: Football - CAN - Les Barea prêts à dévorer les Aigles tunisiens

Les Barea joueront avec le maillot rouge.

Les Barea de Madagascar seront aux prises avec les Aigles de Carthage de la Tunisie, ce soir à 22 heures, au Stade El-Salam au Caire. Ils sont en quête du ticket pour le carré final de cette Coupe d'Afrique des Nations.

Ils ne sont pas prêts d'arrêter leur si belle aventure à mi-parcours. Les hommes de Nicolas Dupuis en veulent encore plus. Ils sont insatiables, à la recherche d'un nouvel exploit, et veulent rallumer cet élan de solidarité qu'ils ont créé.

11 juillet 2019.Un nouveau jour pour le football malgache, où les Barea disputeront pour la première fois de leur histoire, les quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN). Vainqueur du Ghana aux séances de tirs aux buts, les Tunisiens, adversaires des Barea, ont eu un jour de repos en moins.

Surprenant. Comme tout le monde, le coach des Aigles de Carthage, Alain Giresse, a été surpris du parcours des protégés de Nicolas Dupuis. « C'est un adversaire tellement surprenant. Le plus délicat est de rester concentré. La fatigue reste visible sur le plan physique, sur le rythme de la récupération. C'est dessus qu'on va travailler. Leur CAN est déjà réussie. Ce match est difficile à jouer et à appréhender. On respecte l'équipe malgache, et on est prévenus, vu leur résultat », a souligné le coach de la sélection tunisienne. Reconnaissant le talent des joueurs malgaches, Alain Giresse trouve l'équipe malgache plus technique que physique. « Ils jouent avec beaucoup de simplicité et d'efficacité. Ils sont forts dans le domaine de la récupération des ballons. »

Récupération. Face à la deuxième meilleure équipe africaine, Madagascar aura également fort à faire, mais la bande à Carolus est plus que motivée à rééditer ce qu'ils ont réalisé depuis. L'équipe tunisienne n'a toujours pas vraiment trouvé son rythme dans cette compétition. « L'état d'esprit ne va pas changer, ça va continuer car c'est l'une de nos forces pour réussir », a fait savoir Carolus Andriamahitsinoro, lors de la conférence de presse d'avant-match, hier. Avec 19 joueurs sur les 23 sur la liste qui ont déjà joué, Nicolas Dupuis reste encore prudent sur sa future composition. « Il y a des blessés et des malades. La fatigue se fait ressentir car on allait au bout des choses. Depuis le début de la compétition, on a joué avec le cœur. Notre entraînement est basé sur la récupération », a déclaré le technicien français.

Nicolas Dupuis et Carolus Andriamahitsinoro, lors de la conférence de presse d'avant-match hier.

VAR. L'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) a fait sa première apparition hier, lors des deux premiers matchs des quarts de finale. « Je n'ai pas à juger les arbitres et je ne le ferai jamais. J'espère que l'utilisation de la VAR n'impactera pas l'arbitrage avec des cartons rouges bêtes », a répondu Nicolas Dupuis, à la suite d'une question sur l'entrée de cet arbitrage vidéo pour la première fois dans une compétition de football africaine.

Lors d'une séance avec un arbitre de la CAF mardi à l'hôtel JW Marriott, où est logée l'équipe, les joueurs étaient à l'écoute et n'ont pas hésité à poser des questions sur d'éventuels litiges. « Il faut toujours être concentré, il ne faut pas trop penser à ça. On va juste jouer notre jeu », a conclu Carolus. Ce soir à 22 heures, les 25 millions de Malgaches de par le monde attendront encore beaucoup plus de leurs héros qui les ont fait vibrer depuis déjà vingt jours. Les Barea joueront avec le maillot rouge contre les Aigles ce soir. Impossible n'est pas malgache, et Alefa Barea !

Madagascar

Nelson Mandela day - Les œuvres des détenus mises à l'honneur

Chaque année depuis le 10 novembre 2009, le 18 juillet est consacré à la journée de Nelson… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.