11 Juillet 2019

Angola: Des Chinois cherchent des partenariats pour relancer le corridor de Lobito

Lobito — Des hommes d'affaires chinois sont intéressés à augmenter le transport des marchandises de l'Angola et des pays voisins vers le marché international, via le Chemin de fer de Benguela (CFB) et du port de Lobito, a déclaré mardi l'ambassadeur chinois en Angola, Gong Tao.

En s'adressant aux journalistes, à l'issue d'une visite à Lobito, le diplomate chinois Gong Tao, a considéré le port de cette ville et le chemin de Fer de Benguela comme des entreprises idéales pour fournir un service logistique de transport des marchandises en provenance spécialement de l'extérieur vers l'Angola, de la côte à l'intérieur du pays vers les pays voisins et vice-versa.

Parmi les entreprises asiatiques, qui veulent établir un partenariat avec les entreprises du corridor de Lobito, figurent China Harbour Engineearing Corporation (chargée de la requalification du Port de Lobito en 2013), Costo et Sinotrans, liés sur la logistique, particulièrement dans le transport ferroviaire et maritime.

Selon l'ambassadeur, les marchandises et les matières premières produites tant en Angola que dans les pays voisins (R D C et Zambie), peuvent être transportées par ce corridor de la CFB et le port pour atteindre le marché international, ainsi que le marché chinois.

Gong Tao a révélé que l'objectif de ces futurs partenariats commerciaux serait de "cultiver le marché" pour le bon fonctionnement des entreprises portuaires et ferroviaires de ce corridor à travers le transport des marchandises, telles les minerais de la République démocratique du Congo.

"Je suis intéressé par la promotion de la coopération commerciale entre les entreprises chinoises et les partenaires angolais", a déclaré le diplomate chinois, optimiste quant à la perspective très prometteuse de futurs partenariats, parce qu'ils ont différents avantages.

L'ambassadeur a également expliqué, que cette coopération commerciale, prévue dans le cadre de transport "ferroviaire et maritime", permettrait de relier le corridor de Lobito à l'intérieur d'Angola et aux pays voisins, en assurant ainsi, un meilleur accès au marché international.

À ce propos, il a dit que la Chine avait des entreprises pour assurer ce service logistique et que celles-ci devraient rencontrer les partenaires angolais, notamment la CFB et le port de Lobito, en vue d'étudier conjointement les possibilités et les moyens de coopération.

Angola

Procès CNC - Conseil des expéditeurs attend le code pour verser 77 millions USD

La nouvelle direction du Conseil national des chargeurs (CNC) attend l'attribution d'un code spécifique lui… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.