11 Juillet 2019

Nigeria: Quatre hommes arrêtés à Kano pour avoir parodié un mariage

Quatre jeunes hommes ont été arrêtés par la police islamique à Kano, dans le nord du Nigeria, pour avoir célébré une parodie de mariage diffusée par Facebook Live. Ils sont détenus pour s'être « moqués du caractère sacré de l'institution », a annoncé mercredi la Hisbah, la police islamique.

Pour eux, c'était une simple plaisanterie entre amis. Une façon de se moquer du mariage.

En direct sur Facebook, les quatre hommes diffusent une fausse cérémonie. L'un d'eux joue le marié, les autres les témoins. Quant à la mariée, elle vit à Maiduguri, à l'est de Kano.

Mais ce simulacre provoque l'indignation à Kano et la parodie se transforme en polémique. De nombreux imams radicaux réclament des poursuites. Le faux marié reçoit de son côté des menaces de mort sur son téléphone portable. Il aurait même été agressé lundi soir.

La police islamique de Kano se saisit de l'affaire et les quatre hommes sont arrêtés. « Nous devions intervenir pour que le problème ne devienne pas incontrôlable », explique à l'AFP le directeur général, Abba Soufi qui précise que le marié, Sanusi Abdullahi, a avoué avoir « offert pour de faux » une dote de 20 000 nairas (50 euros environ) à la jeune femme.

Au Nigeria, la charia est pratiquée en parallèle du système de justice fédéral et local dans douze États musulmans du Nord. En décembre, la police islamique a arrêté onze jeunes femmes soupçonnées de préparer un mariage lesbien.

Nigeria

CAN 2019 / Tunisie - Nigéria ou la course au bronze

Les Aigles de Carthage et les Super Eagles se donnent rendez-vous ce mercredi pour le match de classement à la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.