11 Juillet 2019

Afrique: CAN 2019 - Le Sénégal dans le dernier carré

Photo: Africa Top Sports
CAN Egypte 2019

Les Lions de la Teranga sont la première équipe à rejoindre les demi-finales après la victoire étriquée face au Bénin (1-0).

La première affiche des quarts de finale opposait hier au Stade du 30 juin au Caire le Sénégal au Bénin. Devant un maigre public constitué en majorité des supporters des deux sélections, Béninois et Sénégalais se sont livrés à une partie intense, mais parfois hachée par des fautes (46 au total). Au final, un seul petit but aura suffi au Sénégal pour se qualifier pour les demi-finales.

Comme on s'y attendait un peu, les hommes d'Aliou Cissé vont se porter à l'attaque dès le coup d'envoi, assiégeant littéralement le camp adverse, mais il n'y a pas véritablement d'action dangereuse en ce début de rencontre, la défense béninoise veillant au grain.

La partie va s'animer à la 10e minute lorsque Sadio Mané, lancé en profondeur, se retrouve dans la surface adverse mais est sanctionné pour une main. Trois minutes plus tard, c'est encore le joueur de Liverpool à la suite d'un une-deux avec Niang, qui perd son duel face au gardien béninois, Allagbe.

La première occasion béninoise interviendra à la 15e minute sur un coup franc mal négocié. Pour le reste, la première mi-temps a été largement dominée par des Sénégalais apparemment plus volontaires et appliqués qui n'ont jamais relâché la pression. C'est sur un score nul vierge qu'intervient la pause.

A la reprise, le Sénégal est de nouveau aux avant-postes, à l'assaut des buts adverses mais le bloc des Ecureuils positionné un peu plus bas gêne énormément les Lions.

On sent de la nervosité dans l'air et le match devient assez heurté avec des actes d'anti-jeu comme cette faute à l'entrée de la surface qui entraîne l'expulsion du défenseur béninois.

Les Béninois se sont montrés aussi dangereux par moments, sur les coups de pieds arrêtés de Poté et Stève Mounié. Après un nombre incalculables d'occasions manquées, la situation va se débloquer à la 68è minute avec l'ouverture du score.

En offrant sur un plateau le but de la victoire à son coéquipier Guèye, Sadio Mané aura été, comme prévu, le principal artisan de la victoire sénégalaise. L'une des innovations dans ce match, c'est l'introduction de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) qui a joué sa partition à fond.

Le recours à cette technologie par l'arbitre central a entraîné l'annulation de deux buts sénégalais pour cause de hors-jeu, confirmés d'ailleurs par le ralenti.

En se propulsant dans le dernier carré 13 ans après la première performance, le Sénégal confirme son statut de favori et attend de pied ferme son prochain adversaire.

Le Sénégal s'est donc imposé, mais par la plus petite marge. Ce score est identique a sanctionné la huitième de finale face à l'Ouganda. Il en faudrait peut-être un peu plus pour devenir champion d'Afrique.

Afrique

De "captain" Mahrez à la révélation Bennacer Le carré d'as algérien

Si l'Algérie est "la meilleure équipe" de la CAN-2019, selon le sélectionneur du Nigeria Gernot… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.