Cameroun: Couveuse néonatale interactive - Une success story qui inspire

Récompensé au Cameroun et à l'étranger, Serge Armel Njidjou a présenté sa trouvaille au cours d'une conférence organisée mercredi 10 juillet 2019 à Yaoundé.

Serge Armel Njidjou a tenu en haleine pendant plus d'une heure, des dizaines de chercheurs et enseignants d'universités. C'était au cours de la conférence qu'il a donnée mercredi 10 juillet 2019 au ministère de la Recherche scientifique et de l'Innovation (Minresi), dans le cadre du mois de la recherche organisé par cette administration. Son mérite, avoir réussi à mettre sur pied une couveuse néonatale interactive reconnue sur le plan national par le prix spécial Paul Biya aux Journées de l'excellence de la recherche scientifique et de l'innovation au Cameroun (Jersic) en 2016 et international par le prix Initiative de l'Agence française de Développement en 2019 en France.

Dans le cadre d'un projet de développement de la productivité du poulet, Serge Armel Njidjou découvre un mécanisme qui lui permet de construire une couveuse néonatale connectée, capable d'interagir avec le médecin par le biais d'une télécommande, de sauvegarder les données pour mieux analyser l'état du bébé. Mais bien plus encore, d'adapter la température aux besoins spécifiques du nouveau-né et aux fluctuations de l'énergie électrique. Une prouesse qui trouve toute son importance dans le milieu hospitalier lorsqu'on sait qu'au Cameroun, «moins de 100 couveuses sont fonctionnelles dans des structures sanitaires et 12% de nouveaux-nés meurent par manque de couveuses», révèle le chercheur.

La couveuse néonatale interactive poursuit son bonhomme de chemin. « Nous avons reçu des commandes de plusieurs hôpitaux camerounais. Nous sommes en contact avec le Burkina Faso et le Tchad. L'Unicef a aussi manifesté son désir d'agrandir notre atelier et de nous passer des commandes », se réjouit Serge Armel Njidjou qui, avec son équipe, prépare déjà de nouveaux appareils, notamment un distributeur automatique de jus naturels qui réduirait les coûts liés à l'embouteillage des jus.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.