Congo-Brazzaville: Droits de l'homme - La CNDH et le HCR planchent sur la situation des réfugiés

Le représentant du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Cyr Modeste Kouamé, a échangé, le 11 juillet à Brazzaville, avec le président de la Commission nationale des droits de l'homme (CNDH), Gabriel Valère Eteka-Yemet.

« Nous avons rencontré la Commission à l'effet de l'édifier sur la situation des réfugiés au Congo puisqu'elle traite également les questions liées aux réfugiés », a expliqué le diplomate onusien.

Par la même occasion, les deux parties ont défini les axes de coopération future en matière des droits de l'homme. Des missions de terrain sont également prévues, notamment dans le département de la Likouala où le taux des réfugiés est assez élevé, dans le Pool et ailleurs où se trouvent les réfugiés sur le territoire national.

En rappel, lors de la session plénière de la CNDH qui vient de prendre fin, les dossiers des réfugiés ont été examinés. Il s'agit notamment du collectif des réfugiés et demandeurs d'asile résidant à Pointe-Noire. Constatant que les requérants sont en réalité des réfugiés économiques et non politiques, la CNDH a recommandé au gouvernement de faire application des dispositions conventionnelles y afférentes, précisément la réinstallation dans un autre pays d'accueil ou le retour dans le pays d'origine, ou encore d'envisager le retour des réfugiés volontairement installés dans la capitale économique dans les localités où ils bénéficient de l'assistance. Il y a eu également le dossier des réfugiés centrafricains, travailleurs de la société BCEG dont les droits ont été bafoués par l'entreprise.

La collaboration avec le HCR qui promet un appui financier va donc permettre à la CNDH d'optimiser son action sur le terrain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.