Ile Maurice: Assemblée nationale - L'inclusion des Chagos dans une circonscription électorale débattue ce vendredi

Annoncée depuis des semaines, la motion sur les Chagos sera présentée à l'Assemblée nationale ce vendredi 12 juillet après-midi par le Premier ministre, Pravind Jugnauth. Elle concerne l'inclusion de l'archipel et surtout la principale île, Diego Garcia, dans une des 20 circonscriptions de Maurice.

L'énoncé est : «This Assembly is of opinion that, pursuant to section 39 of the Constitution, the Chagos Archipelago, including Diego Garcia, shall be included in such one of the constituencies as the Electoral Boundaries Commission may determine.»

Selon des sources proches du dossier, il serait question que cet archipel soit attaché à la circonscription n°1, soit Grande-Rivière-Nord-Ouest-Port-Louis Ouest. Toutefois, cette décision sera prise par l'Electoral Boundaries Commission une fois la motion votée.

Interrogé, un membre de cette instance indique que ce n'est qu'à ce moment que ses collègues se réuniront pour se pencher sur la question. Le Conseil des ministres avait annoncé cette inclusion le 14 juin.

Financement politique

Par ailleurs, outre cette motion, les débats sur le Political Financing Bill devraient se poursuivre. Il est prévu qu'une dizaine de parlementaires prenne la parole. Cependant, vu que l'opposition refuse de voter, il se pourrait que la troisième lecture du projet de loi n'ait pas lieu. Idem pour le Committee Stage.

L'Industrial Property Bill est également inscrit en deuxième lecture, à l'agenda des travaux parlementaires.

Quant aux Finance Bill et Business Facilitation (Miscellaneous Provisions) Bill, ils sont inscrits en première lecture. Le coup d'envoi des débats sur ces deux projets de loi est prévu pour mardi prochain.

Les travaux parlementaires débuteront ce vendredi à 15 heures. Vous pourrez les suivre en live sur notre site web et sur Facebook.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.