12 Juillet 2019

Burkina Faso: Paludisme / Dr Yacouba Savadogo - «La tendance de la mortalité est en baisse»

«Concernant la mortalité, nous sommes dans une très bonne dynamique, parce qu'en 2010, 9000 cas de décès étaient répertoriés dans les formations sanitaires contre 4294 cas en 2018. Ce qui veut dire que la tendance globale de la mortalité est à la baisse», a annoncé le coordonnateur du programme national de lutte contre le paludisme, le Dr Yacouba Savadogo.

Dr Yacouba Savadogo s'exprimait dans une interview publiée mercredi 10 juillet 2019 par le quotidien public Sidwaya.

«Nous sommes conforté dans cette position par le fait que la prévalence parasitaire, le portage du parasite, chez les enfants de six mois à cinq ans diminue d'année en année. Elle était de 65% en 2010, 45% en 2014 et de 17% en 2018 » a ajouté M. Savadogo.

A en croire le coordonnateur du programme national de lutte contre le paludisme, le Dr Yacouba Savadogo ces chiffres traduisent la baisse du nombre de nouveaux cas, grâce notamment à l'accès aux soins.

En rappel depuis 2017, le Burkina Faso a été choisi comme pays prioritaire par l'initiative présidentielle américaine contre le paludisme (PMI) qui reçoit annuellement près de 15 milliards de FCFA du gouvernement américain dans lutte contre la maladie.

Le docteur Savadogo garde l'espoir que l'objectif mondial d'éliminer le paludisme à l'horizon 2030 sera atteint.

«Il y a des interventions futuristes, car tous les moyens de lutte devront permettre d'aller vers l'élimination du paludisme d'ici 2030 » poursuit-il.

De ce fait, il invite la population à utiliser les moyens préventifs notamment les moustiquaires tout le temps et avoir recours précocement aux formations sanitaires en cas de signes.

Burkina Faso

Décès de 11 gardés à vue - De nouvelles sanctions contre des responsables de la police

C'est ainsi qu'au titre des mesures conservatoires, Néné Ami Ouédraogo/Traoré, commissaire… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.