Togo: Les installations des militants pour une réunion saccagées, des haut-parleurs emportés

Publié le vendredi 12 juillet 2019, par Gabinho

Le PNP de Tikpi Salifou Atchadam n'est pas au bout de ses peines. Des responsables du parti de l'homme du 19 Août 2017 emprisonnés depuis plusieurs mois, lui même on ne sait plus finalement s'il est au Togo ou toujours au Ghana, ses militants ont des difficultés pour se réunir.

Selon certaines sources, dernier fait en date de ces difficultés, ce sont les.millitants du parti à Yélivo qui ont fait l'objet d'une descente musclée des Gendarmes qui, après avoir saccagé leurs installations, ont emporté les haut-parleurs.

Une scène qui d'après certains, rappelle celle de 2017 où c'est un groupe électrogène des militants de ce même parti qui a été emporté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.