12 Juillet 2019

Afrique de l'Ouest: UEMOA - Les chefs d'Etat réaffirment l"'apporche graduelle" pour l'adoption de l'"Eco", monnaie unique de la CEDEAO

De l'envoyé spécial de l'APS : Amadou Samba Gaye

Abidjan, 12 juil (APS) - La 21e session de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a réaffirmé vendredi l'"approche graduelle" pour l'adoption en 2020 de la monnaie unique de la CEDEAO, dénommée "Eco", a indiqué vendredi le président de la Commission de l'UEMOA, Abdallah Boureima.

"La conférence réaffirme l'approche graduelle pour la mise en place de la monnaie unique de la CEDEAO, privilégiant un démarrage en 2020 avec les pays qui respectent les critères de convergence de la CEDEAO, tandis que les autres pourront s'y joindre ultérieurement", a expliqué M. Boureima en lisant le communiqué final de la rencontre, en présence des chefs d'Etat des pays membres de cet espace communautaire et du Premier ministre bissau-guinéen.

Il a indiqué que la conférence se "félicite des progrès réalisés dans la mise en œuvre de la monnaie unique de la CEDEAO, qui ont permis notamment de retenir le terme 'Eco' pour le nom de ladite monnaie commune".

Le 29 juin dernier à Abuja (Nigeria), les chefs d'Etat et de gouvernement des pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont adopté formellement le nom d'"Eco" pour le projet de monnaie unique.

Pour la réalisation de ce projet vieux d'une trentaine d'années, les dirigeants ouest-africains avaient également avancé l'année 2020 comme date de lancement de cette monnaie.

Les huit pays de l'UEMOA utilisent actuellement le franc CFA, qui cohabite au sein de la CEDEAO avec d'autres monnaies nationales.

Selon Abdallah Boureima, les dirigeants ouest-africains ont "réaffirmé leur engagement politique à mettre en œuvre l'Eco".

La conférence "salue les progrès réalisés par les Etats membres de l'UEMOA et les exhorte à poursuivre les réformes en vue de respecter, ensemble, les critères de convergence" pour l'adoption de la monnaie unique, a souligné M. Boureima.

Selon lui, mandat a été donné au président ivoirien Alassane Ouattara pour la poursuite du processus conduisant les pays à l'adoption de l'Eco.

Les chefs d'Etat et de gouvernement réaffirment leur "engagement politique" à mettre en œuvre l'Eco. Ils "réaffirment leur détermination à poursuivre et consolider l'intégration régionale, ainsi que leur confiance renouvelée dans les valeurs et les principes fondateurs de l'UEMOA et de la CEDEAO".

Sénégal

Le rêve brisé de Mané

En haranguant le public sénégalais pendant l'échauffement, Sadio Mané avait clairement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.