12 Juillet 2019

Algérie: Paiement des entrepreneurs - Arriéré n'est enregistré par le Trésor

Alger — La trésorerie de l'Etat est "relativement tendue", mais elle permet de faire face à la dépense publique, a affirmé le ministre des Finances, Mohamed Loukal, précisant que le Trésor public n'enregistrait aujourd'hui aucun arriéré de paiement envers les entreprises réalisatrices de projets d'investissement.

"La situation de la trésorerie de l'Etat, quoique relativement tendue, est maîtrisée et permet de faire face à la dépense publique, que ce soit pour le budget de fonctionnement, y compris le remboursement de la dette publique, ou pour le budget d'équipement, ainsi que pour les opérations du Trésor", a-t-il avancé dans un entretien accordé à l'APS.

Même les retards de paiement, pouvant être éventuellement enregistrés sur le budget d'équipement, "ne peuvent être dus qu'à des questions de conformité des dossiers introduits par les ordonnateurs et par le respect des procédures en vigueur", a-t-il précisé.

Lire aussi: Près de 1.000 milliards de DA de déficit budgétaire durant le 1er trim 2019

Chiffres à l'appui, le ministre a indiqué qu'à fin mars, les décaissements effectués dans le cadre de l'exécution des dépenses budgétaires portent sur un montant global de 2.448,5 milliards (mds) de DA, répartis entre le budget de fonctionnement (1.556,5 mds de DA) et le budget d'équipement (891,9 mds de DA).

Les interventions du Trésor, sous forme de prêts aux entreprises et autres organismes publics ont totalisé, à la même date, un montant de 395,5 mds de DA.

Trésor: 2.436 mds de DA dé déficit attendu en 2019

Une première tranche de 80 mds de DA a été versée à la CNR début juin 2019, selon lui.

Estimé annuellement à 600 mds de DA, le financement du déficit de la CNR constitue "un impact important et persistant sur les finances publiques, en attendant sa réduction dans le cadre de la refondation du système de retraite actuel", a souligné le ministre.

A la fin du premier trimestre 2019, le déficit du Trésor a atteint 1.352,5 mds de DA, un déficit qui devrait se creuser pour atteindre 2.436 mds de DA (11,6% du PIB) à la fin de l'année en cours (la loi de finances 2019 prévoit un déficit du Trésor de 2.200 mds de DA), selon le ministre.

Lire aussi: Les réserves de change à 72,6 milliards de dollars fin avril 2019

Pour couvrir les 2.436 mds de DA de déficit, quelque 1.000 mds de DA ont été déjà mobilisés, en janvier 2019, dans le cadre du financement non conventionnel.

Sur les 6.553,2 mds DA mobilisés dans le cadre de ce financement, environ 5.500 mds de DA ont été injectés dans l'économie, ce qui donne un reliquat de 1.000 mds de DA mobilisés pour financer une partie du déficit du Trésor.

"Nous avons les moyens pour relever ces challenges", a-t-il assuré.

Algérie

Le rêve brisé de Mané

En haranguant le public sénégalais pendant l'échauffement, Sadio Mané avait clairement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.