Togo: Des pays Eco-compatibles

13 Juillet 2019

Les pays membres de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) se sont engagés vendredi à poursuivre les réformes en vue de respecter les critères de convergence pour l'adoption d'une monnaie unique en 2020 dans la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Le communiqué final de la 21e session de la conférence des chefs d'Etat de l'UEMOA tenue à Abidjan réaffirme ainsi 'l'approche graduelle pour la mise en œuvre de la monnaie unique privilégiant le démarrage en 2020 avec les pays qui respectent les critères de convergence tandis que les autres pourront se joindre ultérieurement'.

Lors du dernier sommet de la Cédéao fin juin à Abuja (Nigeria), les chefs d'Etat ont convenu de dénommer 'Eco' la future monnaie unique ouest-africaine.

La Cédéao compte 15 Etats membres, dont sept ont une monnaie nationale et huit autres, à savoir les membres de l'UEMOA, utilisent le Fcfa.

Tout en saluant les progrès réalisés, la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement a exhorté les pays de l'UEMOA à poursuivre les réformes en vue de respecter les critères de convergence pour l'adoption de l'Eco et a mandaté le président ivoirien Alassane Ouattara pour poursuivre le processus devant conduire les pays à la monnaie unique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.