Cote d'Ivoire: Construction de logements sociaux - La Côte d'Ivoire et la Turquie signent un accord de coopération

13 Juillet 2019

Le programme présidentiel de logements sociaux connaitra un coup d'accélérateur. Et il bénéficiera également de l'expertise turque dans le cadre de la réalisation de logements décents avec des matériaux de dernières générations.

La Côte d'Ivoire et la Turquie viennent de confirmer leur volonté commune de développer leur coopération en matière de logements. A la tête d'une mission officielle d'échanges et de partage d'expérience depuis le 5 juillet dernier en Turquie, le ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, Bruno Koné Nabagné, a signé un mémorandum de coopération avec le gouvernement turc.

Ce mémorandum permet aux deux pays de partager leurs connaissances et leurs expertises dans l'élaboration de modèles financiers adaptés à la mise en œuvre de programmes dédiés spécifiquement aux logements sociaux et la mise en place du cadre institutionnel. Notamment la création d'une Agence Nationale de l'Habitat de Côte d'Ivoire, appropriée au développement du secteur de l'immobilier.

Une infrastructure institutionnelle qui permettra de répondre spécifiquement aux besoins en logements des ménages cibles, singulièrement les ménages à revenus faibles et moyens en Côte d'Ivoire.

Le gouvernement ivoirien a toujours fait du bien-être des populations son principal axe de développement tel que contenu dans le Plan National de Développement.

En vue de la mise en oeuvre de ces projets sociaux et de ses missions régaliennes, le ministère de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme a entrepris de redynamiser le Programme Présidentiel de Logements Sociaux et Economiques initié dès 2013.

Ce programme avait pour objectif la production de masse de logements sociaux pour les Ivoiriens à faibles revenus. Pour rappel, la Côte d'ivoire a signé avec la Turquie en 2016 un accord de coopération en matière d'échanges de terrains pour la construction de leur chancellerie respective à Ankara et à Abidjan.

Cet instrument juridique a permis d'établir les bases de la coopération dans les secteurs du foncier et de l'habitat. De ce fait, la Turquie apparait comme un partenaire privilégié déjà actif en Côte d'Ivoire avec des entreprises présentes dans le BTP.

Par ailleurs, au plan local en Turquie, le pays a initié depuis des années, une politique sectorielle forte axée sur la régénération urbaine et la transformation des bidonvilles en s'appuyant sur les municipalités.

Ensuite, les mécanismes de financement mis en place et l'intervention d'un acteur public majeur dans le secteur, à savoir TOKI, qui est l'agence de logement soutenue par l'Etat turc, lui ont permis de développer considérablement son marché immobilier. Et de diversifier l'offre de logements en faveur des différentes couches de la population.

De ce fait, la politique mise en place par la Turquie est un modèle recommandé et qui peut être pris en exemple dans le cadre de l'appui aux ménages vivant en situation de précarité en Côte d'Ivoire. Le ministre Bruno Nabagné Koné et sa délégation au cours de cette mission ont eu une séance de travail avec le Président de l'Agence TOKI (Agence Gouvernementale Turque en charge des logements collectifs) pour mieux s'imprégner du modèle économique, du mode de financement et de fonctionnement de cette structure.

Ils ont également visité des chantiers pour découvrir les projets de logements et eu des rencontres avec les grandes entreprises de construction pour échanger, sur des opportunités d'investissement en Côte d'Ivoire dans les domaines du logement et de l'habitat.

Le ministre Bruno Koné a profité de cette mission pour présenter aux investisseurs turcs, notamment ceux opérant dans le secteur de la construction, les opportunités d'investissement dans le secteur de l'immobilier en terre ivoirienne.

Concernant le défi de 600.000 logements auquel fait face la Côte d'Ivoire, le Gouvernement ivoirien, a relevé le ministre, s'est fixé l'objectif de réaliser 150.000 logements à l'horizon 2020. Pour ce faire, Bruno Koné Nabagné a exhorté les constructeurs turcs à exporter leur savoir -faire vers la Côte d'Ivoire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.