Cote d'Ivoire: Police municipale de Port-Bouët - 50 nouveaux agents recrutés

13 Juillet 2019

La mairie de Port-Bouët a procédé au baptême de la promotion Philippe Du Chaxel de la police municipale, du nom du commandant en chef du 43e Bima.

Autrefois composé de quinze agents, l'effectif de la police municipale de la commune de Port-Bouët a été revu à la hausse. Le maire, Dr Emou Sylvestre et son conseil municipal ont procédé au recrutement de cinquante autres agents dont quatre filles. Portant ainsi son effectif à 65 agents.

Une façon de répondre, pour l'instant, aux exigences de la cité Akwaba sur le plan sécuritaire et surtout du civisme, parce que l'ancien effectif de 15 personnes était en inadéquation avec la taille de la commune en termes de superficie et d'habitants, selon Eric Comoé, représentant de la secrétaire générale de la mairie.

C'est pourquoi, en la baptisant promotion Philippe Du Chaxel, du nom du commandant de la mission française en Côte d'Ivoire, le premier magistrat de la commune, Dr Emou Sylvestre, leur a rappelé qu'ils feront face à des épreuves dans leurs nouvelles fonctions. Parce que la sécurisation de l'ensemble des services de la mairie pour laquelle ils ont été recrutés et formés durant deux semaines, par le lieutenant-colonel William Toualy, chef du bureau des sports des armées, requiert beaucoup de maîtrise de soi, de sang-froid.

Il s'agit notamment de la collecte des taxes de jour comme de nuit, de l'encadrement des opérations des services techniques, du maintien de l'ordre, de la lutte contre l'insécurité routière, les nuisances sonores, l'occupation du domaine public et surtout « la drogue qui gangrène notre cité ».

Toutes ces actions doivent, précise Dr Emou, se faire en collaboration avec la police nationale de Port-Bouët. « Vous avez choisi de servir la commune et de prendre des risques pour la sécurité de nos citoyens, faites-le dans la rigueur, la discipline et le courage », a-t-il conseillé. Avant d'informer que chaque année, selon les moyens de la municipalité, des recrutements se feront, y compris des stages de renforcement des capacités des anciennes recrues.

Le parrain de la promotion, le colonel Philippe Du Chaxel, invite ses filleuls à faire preuve d'enthousiasme dans leurs nouvelles fonctions, parce qu'ils auront des missions de jour comme de nuit. Les nouveaux agents qui seront en permanence sur le terrain devront, indique-t-il, faire preuve de vigilance, avoir le sens du service parce que étant au service de la nation, donc de leur population. « Vos chefs vous inculque le service, c'est à vous de l'entretenir tout au long de votre carrière », conseille-t-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.