Cote d'Ivoire: Crise au Burida/Noël Dourey (Associé) : "Les journées nationales de concertation ne sont pas annulées"

13 Juillet 2019

«Les journées nationales de concertations (sur le Burida) ont été reportées à une date ultérieure. En clair, elles ne sont pas annulées».

C'est la précision qu'a faite Noël Dourey, hier, au cours d'une rencontre avec la presse à Cocody, en brandissant un courrier à lui adressé par le directeur de cabinet du ministère de la Culture et de la Francophonie, Yves Konan.

Le chanteur, qui avait à ses côtés Valen Guédé, ancien PCA du Burida, entendait ainsi apporter un démenti formel aux allégations selon lesquelles cette rencontre, initiée par la tutelle, avait été reléguée aux calendes grecques, suite à une vive protestation d'une frange d'artistes contre la démarche.

Faut-il le rappeler, ces journées nationales de concertation étaient prévues les 10, 11 et 12 juillet derniers à Abidjan, avec pour objectif d'aplanir les divergences entre les artistes au sujet de la gestion du Bureau ivoirien du droit d'auteur.

Toutefois, Noël Dourey a souligné que ce report ne remet pas en cause le renouvellement des instances de cette structure, notamment le Conseil d'administration, dont le mandat arrive bientôt à expiration.

S'agissant de l'audit sur le Burida, dont des artistes exigent la mise à disposition des résultats avant toute initiative pour le règlement de la crise, Noël Dourey a martelé qu'il n'est pas seulement coercitif.

«Il définit aussi les perspectives pour le futur», a-t-il fait savoir, ajoutant que les organes du Burida seront bel et bien renouvelés aux dates fixées. De son côté, Valen Guédé a fustigé les attaques contre la direction générale du Burida, indiquant que le rôle du PCA n'est pas de «déshabiller» le DG.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.