Guinée: Il nous faut une éducation au numérique de nos populations

13 Juillet 2019

Nous avons besoins d'avoir des cadres d'échanges pour poser les vraies questions et avoir les vraies réponses qui vont permettre à la Guinée d'entamer voir de poursuivre une transformation numérique.

Cette transformation digitale qui est totalement d'actualité lorsqu'on dit que le numérique est pour demain, le numérique est déjà aujourd'hui dans notre quotidien et c'est une grande question de société et il est important que les leaders du secteur et les jeunes que nous avons nombreux aujourd'hui puissent débattre de cette question et y apporter des solutions.

C'est une vraie problématique aujourd'hui l'utilisation du numérique comme vous le savez il y a un code des télécoms qui existent, la loi sur la cybercriminalité mais il nous faut également un organisme ou une commission de protection des données personnelles pour protéger nos populations qui découvrent de plus en plus internet et pour justement accompagner les citoyens dans leurs usages.

Mais il faut qu'on aille plus loin il faut qu'on ait une juridiction qui protège le citoyen dans son utilisation et cela commence par une éducation numérique des magistrats, des juge et autres agents comme la police judiciaire, la gendarmerie c'est à dire faire comprendre aux citoyens comment ça fonctionne et c'est un outil (internet) dont il faut qu'il se servent mais qui peut avoir également des dérives (comme les arnaques sur internet, l'espionnage, le hameçonnage, et piratage de compte) et ça je pense que ça passe d'abord par une éducation numérique des populations guinéenne.

Le défis est grand la jeunesse à des attentes légitime ; Il faut qu'il y ait des réformes et je pense que ceux qui décident doivent être aider à décider comment en portant le plaidoyer plus haut un plaidoyer qui porte.

II faut attaquer tous les médias pour pouvoir convaincre tout le monde de la nécessité d'avoir un état numérique en Guinée.

De la modernisation de l'administration et de nos organismes de la dématérialisation des données. De la nécessité de passer par le numérique pour en faire une transformation structurelle de l'économie, changer vraiment la Guinée faire en sorte qu'on soit dans les rails du développement qu'on puisse être parmi les pays cités en Afrique dans ce domaine et ça c'est fondamental.

Il faut saluer également le gouvernement guinéen qui reformer sa communication en créant des sites internet pour les ministères et as une présence actualisée sur les réseaux sociaux. ça transforme la vision du citoyen et ça augmente la visibilité des actions. Si vous travaillez dans votre petit coin et que personne ne sait ce que vous faite cela ne vous avancera pas et pour un gouvernement c'est un bon moyen de mettre la lumière sur les actions de l'Etat.

Il faut toutefois élargir la reforme auprès des autres organismes de l'Etat avoir une vraie vie numérique de l'Etat.

Du gouvernerat de Conakry à la sous-préfecture de Lola tous doivent avoir un site internet, un page Facebook, un compte Twitter ; Avoir des communauty managers pour la gestion de la communication à temps réels ;

La digitalisation de l'Etat passe forcément par la formation j'invite le gouvernement à créer des bourses ou à faire appels aux cerveaux guinéens de l'étranger qui ont les compétences pour revenir au pays et apporté leur pierre à l'édifice.

L'installation de la fibre optique doit être accélérer et l'Etat doit voir comment avec les FAI les fournisseurs d'internet comment réduire les prix d'accès à internet pour que plus de guinéens puissent utiliser les services.

Et c'est pourquoi il est important d'avoir des débats numériques, c'est des débats au court dès qu'elles des idées émergentes, quand elles émergent elles seront portées par les décideurs publics.

Diaspora : l'ONG AGUT exige la délivrance immédiate des passeports aux Guinéens de l'étranger

L'Association guinéenne pour l'unité et la transparence (AGUT) demande au gouvernement guinéen de fournir une date précisant le jour et l'heure pour les déplacements des équipes de confection de passeports pour les Guinéens de l'étranger. Le gouvernement doit savoir que nous sommes un peu plus de 5 millions 6 cent mille guinéens qui vivent à [... ]...

L'ONG AGUT condamne avec fermeté le dérapage de Nanfo Ismaëla Diaby L'Association guinéenne pour l'unité et la transparence (AGUT) s'adresse à la ligue islamique guinéenne, à l'ensemble du gouvernement guinéen et toutes les forces vives de la Guinée pour condamner le crime commis par Nanfo Diaby pour saboter la religion musulmane. Nous défendons l'intégrité de la Guinée et l'unité nationale. Quand on ne voit toute personne [... ]...

Nouvelle constitution : l'ONG AGUT met en garde Alpha Condé sur des dangers qui en découleront dans le pays Mise en garde de l'ONG association guinéenne pour l'unité et la transparence (AGUT) pour les guinéens qu'il est temps de se réveiller, il est temps de prendre conscience, il est temps d'unir nos forces, il est temps démontrer nos sentiments de patriotisme, il est temps d'avoir la vision du futur. Actuellement notre pays est plongé [... ]...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.