Angola: L'AGT fournit un outil de consultation du NIF

Luanda — L'Administration générale des impôts (AGT) met à la disposition des instituts publics, des entreprises et des particuliers un outil appelé "Web Service", qui permet de consulter le numéro d'identification fiscale (NIF) sans que le contribuable ne se déplace à un bureau.

La plate-forme permet à ces institutions (sociétés, banques et instituts) de consulter et de valider les NIF, évitant ainsi de longues files de contribuables pour traiter le duplicata de la note cadastrale.

L'information a été fournie vendredi à Luanda par la cheffe du département de l'enregistrement du contribuable chargé de l'administration et de l'enregistrement de l'AGT, Maria Africano, en marge de l'atelier sur "Le processus de conversion du NIF". "Nous demandons aux institutions de collaborer, car l'une des grandes raisons de longues files dans nos centres de travail est la sollicitation du duplicata exigé par les institutions. Ils peuvent avoir ce service, consulter et valider le NIF ", a-t-elle expliqué.

zMaria Africano a indiqué que l'AGT dématérialisait tous les processus, les numérisait, supprimant ainsi le document physique. En ce qui concerne la mise à jour du NIF, la responsable a souligné que, à partir de septembre 2019, tous les contribuables qui n'auraient pas mis à jour cette information seront bloqués. "Il y a une période de coexistence qui a débuté le 3 décembre 2018 et se poursuit jusqu'au 31 août.

Toutefois, après cette période, ils seront bloqués, ce qui rendra impossible le traitement de certaines affaires ou de simples activités administratives dans une institution", a-t-elle conclu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.