Guinée: Aliou Barry accuse Hadja Rabiatou Serah Diallo d'être à la solde du pouvoir en place

13 Juillet 2019

Aliou Barry activiste des droits de l'homme, expert spécialiste des questions de défense et de sécurité en Afrique a reproché ce vendredi 12 juillet 2019, à l'occasion d'une conférence de presse tenue à Conakry, le silence coupable de la présidente du Conseil économique et social(CES) sur cette affaire de l'élaboration d'une nouvelle Constitution.

Pour l'activiste des droits de l'homme, il n'a pas de dents contre l'ex-présidente du Conseil national de la transition(CNT ). << Mais ce qui me gêne dans cette histoire, c'est que Mme Diallo, Hadja Rabiatou a été la présidente du Conseil national de la transition, organe qui, à l'époque a été mandaté pour rédiger la Constitution actuelle, qui fait l'objet de piétinement de la part du pouvoir actuel récemment>>, rappel Aliou Barry .

Selon lui, tous les anciens membres du CNT, ce sont retrouvés et on fait un appel pour expliquer le bien-fondé de cette Constitution. »Je trouve regrettable qu'au moment où tout le monde s'exprime pour la défense de toute modification constitutionnelle que la personne qui a été chargée de diriger le CNT et qui aujourd'hui est en plus présidente du Conseil économique et social, cette institution son objet c'est de rendre des avis sur les requêtes fournis par le gouvernement, elle entend parler de ce débat et elle ne s'exprime pas pour dire qu'elle est sa position, elle qui a défendu ce projet constitutionnel« .

Très remonté contre l'actuelle présidente du conseil économique et social , Aliou Barry activiste des droits de l'homme, expert spécialiste des questions de défense et de sécurité en Afrique a dit :<< Mais son silence à mon avis c'est un silence coupable, parce qu'aujourd'hui qu'elle est du côté du pouvoir et non du droit>>,rappel t-il.

Économie : «Plus de 600.000 tonnes de riz importées en Guinée par an», selon le ministre du Commerce

Dans un article paru dans emergencegn.net, Boubacar Barry ministre guinéen en charge du Commerce a dit que le volume d'importations de riz en provenance de l'Inde, du Bangladesh, de la Thaïlande, du Pakistan, de la Chine, des Émirats-arabe unis a presque triplé. Selon lui, dans les projections faites avec les éléments de la douane, le [... ]...

A l'approche du hajj 2019, les agences de voyage sauront-elles pour une fois honorer leurs engagements ? Chaque année à l'approche du hajj, les agences de voyages qui ne cessent de proliférer, rivalisent de promesses concernant le confort des souscripteurs, promesses qu'ils oublient dès l'argent versé à leur niveau. Thierno Mamadou Tombon Baldé responsable d'une agence pointe du doigt l'étape situé en aval de l'inscription dans les agences, c'est à dire de [... ]...

Guinée: l'accréditation de Mouctar Bah de la RFI enfin renouvellée Un peu plus de six mois après avoir annulé l'accréditation de Mouctar Bah correspondant historique de la radio France Internationale (RFI) et de l'agence française de presse en Guinée, la haute autorité de la communication (HAC) l'a enfin renouvellée. C'est ce lundi mai 2019 que notre confrère a reçu sa nouvelle accréditation. Devant les [... ]...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.