13 Juillet 2019

Egypte/Tunisie: CAN 2019 /Sénégal-Tunisie - Khenissi crée la polémique en conférence de presse

En demi-finale de la CAN 2019, le Sénégal affronte la Tunisie ce dimanche au Caire. Mais, avant cette belle affiche, le match a déjà commencé. Ce samedi matin, en pleine conférence de presse de l'équipe de la Tunisie, un poulain d'Alain Giresse a créé la polémique. Il s'appelle Taha Yassine Khenissi.

Durant cette conférence, Taha Yassine Khenissi a refusé de parler en français, ce qui a provoqué la colère des médias sénégalais. L'interruption a duré une dizaine de minutes, empêchant les médias présents de poser d'autres questions.

Pour la deuxième fois en quelques jours dans cette CAN 2019, la langue a été la principale cause de cette perturbation.Ce samedi, Khenissi et avant lui Ferjani Sassi, après le match face au Madagascar, ont refusé de répondre en langue française aux questions des journalistes préférant répondre en arabe.

« Je ne parle pas français », lance Khenissi. Il a préféré parler arabe mais surtout en arabe tunisienne. Un geste que des journalistes sénégalais n'ont pas apprécié. Faute d'interprète, les journalistes étrangers présents ont demandé des réponses en langue française. Mais face au refus des joueurs tunisiens, un mouvement de protestation a éclaté parmi les journalistes. La rixe entre les journalistes des deux pays a été évitée de justesse.

Egypte

CAN 2019 - La CAF change l'arbitre de la finale

Ayant désigné dans un premier temps, l'arbitre Sud-Africain Victor Gomes pour la finale de la CAN 2019, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.