Algérie: L'opération de modernisation des infrastructures hôtelières est à un stade "très avancé

Boumerdes — Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a assuré, samedi à partir de Boumerdes, que l'opération de réhabilitation et modernisation des infrastructures hôtelières publiques, à travers le pays "est actuellement à un stade très avancé".

"L'opération de réhabilitation et modernisation des infrastructures hôtelières publiques, est quasi achevée et enregistre un taux de réalisation très avancé", a indiqué Abdelkader Benmessaoud, dans une déclaration à la presse, en marge d'une visite de travail à Boumerdes.

Il a fait part au titre des efforts de dotation de ces nouvelles infrastructures, en ressources humaines qualifiées aptes à garantir des prestations hôtelières de niveau, de la signature d' "un nombre de conventions de partenariat avec le secteur de la formation professionnelle", en vue de fournir "dans les plus brefs délais possibles", une "main d'œuvre compétente apte à assurer leur bon encadrement", a-t-il affirmé.

"Le facteur formation est essentiel dans le développement et la promotion des prestations touristiques à travers le pays", a-t-il insisté, à ce sujet, lors de son inspection de l'Institut national spécialisé de formation professionnelle en hôtellerie, tourisme et métiers de l'artisanat d'El Kerma à Boumerdes.

Il a rappelé l'approbation en 2018, d'une convention signée entre son département ministériel et le ministère de la Formation professionnelle portant, a-t-il dit "sur l'engagement de l'Institut d'El Kerma à la formation externe et interne des employés des établissements hôteliers et touristiques publics et privés".

La wilaya de Boumerdes dispose de ressources touristiques naturelles (forêts, plages, environnement) augurant d'un "avenir touristique des plus prometteurs" a estimé, par ailleurs, le ministre.

"Le crédit bancaire est impératif et inévitable pour le développement du secteur" a, déclaré, sur un autre plan, M.Benmessaoud, soulignant le rôle d' "accompagnateur et de facilitateur ", assuré par son département aux investisseurs du domaine.

Il a, à cet effet, loué les "efforts consentis par l'Etat au profit des investisseurs, à travers notamment", a-t-il dit "la liberté de financement et d'accompagnement accordée aux banques", qui ont contribué, à ce jour, à "la réalisation de 800 à 900 établissements hôteliers à travers le pays", a-t-il fait savoir.

A cela s'ajoutent d'autres facilitations multiples en matière d'exonération fiscales, et d'affectation du foncier touristique, entre autres.

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat a inauguré sa visite à Boumerdes, par l'Institut national spécialisé de formation professionnelle en hôtellerie, tourisme et métiers de l'artisanat d'El Kerma. Ouvert en 2004, cet établissement de formation est doté d'une capacité d'accueil de 1.200 places pédagogiques, en sus d'un hôtel d'application de 32 chambres comptant 200 lits.

M.Benmessaoud a sillonné, à l'occasion, différents stands d'une exposition artisanale organisée au niveau de cet institut, avant de procéder à la signature d'une convention de partenariat entre les ministères du Tourisme et de la Formation professionnelle, portant sur la formation et mise à niveau de 1.800 employés du secteur de l'artisanat et des métiers, entre 2019 et 2020.

Dans la ville de Boumerdes, le ministre a inspecté le chantier d'un hôtel privé doté de plus de 120 chambres comptant 256 lits, attendu à la réception à la fin 2019.

Il s'est ensuite rendu à Boudouaou El Bahri, où il a procédé à l'inauguration d'un camp de vacances privé englobant une quarantaine de chalets en bois, avec toutes les commodités vitales nécessaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.