Congo-Kinshasa: Kasaï - Des hommes en uniforme violent une femme à Tshikapa

La ministre provinciale de la Santé publique, Genre, Famille, Enfant et Civisme au Kasaï, a visité, le vendredi 12 juillet 2019, une femme victime du viol commis par des hommes en uniforme non autrement identifiés, dans la commune de Mbumba, à Tshikapa.

D'après le témoignage de cette victime, mariée et mère de cinq enfants, le fait s'est déroulé au niveau de la rivière kabindumbi, dans la commune qui porte le même nom, le dimanche 7 juillet 2019 vers 05 heures du matin. Quatre hommes en tenue militaire ont fait irruption, alors qu'elle allait faire les achats pour son petit commerce en compagnie d'une autre femme. Cette dernière, poursuivie par deux de ces inciviques, est portée disparue jusqu'à ce jour et sa famille n'a plus de ses nouvelles.

Cependant, l'autre femme rescapée que nous avons rencontré a affirmé avoir été violence et violée les deux autres malfrats qui ont disparu dans la nature après leur forfait. Mais avant de se sauver, ces hommes en uniforme ont pris tout ce que cette pauvre femme avait sur elle ( 30 000 FC et un téléphone mobile).

Ayant appris la nouvelle, la ministre du Genre, Famille et Enfant s'est dépêchée personnellement pour s'enquérir de la situation et voir dans quelle mesure elle pourra apporter son assistance à la victime survivante.

Par ailleurs, Pauline Midi Nondo a condamné avec la dernière énergie comportement barbare. Elle dit avoir mis à contribution l'auditorat militaire pour rechercher les auteurs.

Contacté à cet effet, le commandant Régiment FARDC/Kasaï, le colonel Gervais KAMBALE reconnaît le fait, mais parle avoir diligenté des enquêtes pour parvenir à dénicher les présumés auteurs .

Il fait remarqué que suite au mouvement insurrectionnel de Kamuena Nsapu de triste mémoire connu dans la province, il y a encore dans la région plusieurs effets militaires et même les armes entre les mains de la population. Les inciviques peuvent s'en servir, pour commettre des crimes .

Signalons que, pour la prise en charge psycho-sanitaire au nom du gouvernement provincial du Kasaï , madamene MBIDI NONDO a assuré le soins appropriés à la victime et sollicite l'implication des autorités tant nationales que provinciales dans la lutte contre ce phénomène.

Mbidi Nondo a en outre promis de prendre langue avec ke mari de la victime pour l'exhorter à surmonter ce qui vient de leur arriver.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.