Somalie: L'UNICEF et ses partenaires œuvrent pour faire de « l'éducation pour tous » une réalité

13 Juillet 2019

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a lancé samedi un programme visant à accroître l'accès à une éducation de qualité pour les enfants et les jeunes du Somaliland touchés par les crises.

Le programme d'un financement initial de 6,7 millions de dollars, a été lancé en partenariat avec le gouvernement du Somaliland et le fonds mondial Education Cannot Wait.

57,3 millions de dollars sont encore nécessaires de la part des bailleurs de fonds pour mettre intégralement en œuvre ce programme sur les trois prochaines années.

L'accès à l'éducation au Somaliland reste extrêmement limité : plus de 51% des enfants ne vont pas à l'école. Le taux national de scolarisation au niveau primaire est estimé à 49% pour les garçons et à 40% pour les filles.

Seulement 16% des enfants déplacés et 26% de ceux vivant dans des communautés rurales sont inscrits dans des écoles primaires.

La sécheresse, l'insécurité alimentaire, la pauvreté et les inégalités entravent également les efforts visant à attirer davantage d'enfants et de jeunes du Somaliland dans les écoles.

« Avec plus de 50% des enfants du Somaliland qui ne sont pas inscrits à l'école, le partenariat entre le gouvernement du Somaliland, Education Cannot Wait et l'UNICEF représente un investissement essentiel dans l'éducation qui aidera les enfants à exercer leur droit à l'éducation, à réaliser leur plein potentiel et à construire un capital humain au Somaliland », a déclaré Jesper Moller, le représentant adjoint de l'UNICEF en Somalie.

Avec le soutien d'Education Cannot Wait, le programme contribuera à améliorer les résultats d'apprentissage des enfants d'âge scolaire du Somaliland touchés par les situations d'urgence grâce à un meilleur accès à une éducation adaptée, durable, de qualité, inclusive, prenant en compte les questions de genre.

« Dans notre quête collective pour atteindre les Objectifs mondiaux, il est inacceptable qu'un enfant sur deux du Somaliland n'ait pas la possibilité d'être éduqué.

Avec le lancement de ce programme, nous soutenons fermement ces enfants et ces jeunes. Nous sommes aux côtés du gouvernement et de tous nos partenaires en éducation », a déclaré Yasmine Sherif, Directrice d'Education Cannot Wait.

« Nous nous engageons à respecter le droit à l'Objectif de développement durable 4 pour une éducation de qualité de tous les enfants et de tous les jeunes du Somaliland.

Nous nous sommes engagés à accélérer les Objectifs de développement durable pour les plus marginalisés. C'est à leur tour de se développer, de grandir, d'apprendre et de réussir », a souligné Mme Sherif.

L'éducation est un pilier central des plans du gouvernement du Somaliland en faveur d'une stabilité à long terme et d'une croissance socioéconomique.

Un développement à long terme dans cette région repose sur la fourniture de services d'éducation et de formation de bonne qualité. Le gouvernement reconnaît que la croissance économique du pays est liée à la proportion de personnes ayant accès à l'éducation.

Les interventions de ce nouveau programme ont été conçues en partenariat avec un large groupe de partenaires du gouvernement, de la société civile, des agences des Nations Unies et des donateurs.

Un large partenariat qui vise à garantir de meilleurs reponses prévisibles, engagées dans la durée et continues aux besoins éducatifs des enfants du Somaliland.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.