Afrique: CAN 2019/Sénégal-Tunisie - L'arbitrage vidéo a-t-il triché en défaveur des Aigles de Carthage ?

La Tunisie a quitté la CAN 2019 ce soir sur une note de regret. Battu 1-0 par le Sénégal, les Aigles de Carthage auraient pu obtenir un pénalty à la 113è minute et obtenir l'égalisation après une tête de Salif Sané sur le bras de son coéquipier Idrissa Gana Gueye dans la surface de réparation du Sénégal.

En effet, l'arbitre éthiopien de la rencontre a, dans un premier temps, désigné le point de penalty pour la Tunisie après cette action. Mais juste après sa décision, il est interpellé par l'arbitrage vidéo. Après consultation de la VAR, M. Tessema Weyesa revient sur sa décision et estime que la main n'était pas volontaire.

Les Tunisiens n'obtiennent donc pas un deuxième penalty dans ce match alors que la main de Gueye était évidente.

La VAR a-t-elle triché les Aigles de Carthage ? Chacun ira de son interprétation. Mais une chose est sûre, l'élimination de la Tunisie risque d'entraîner une polémique monstre en ce qui concerne l'utilité même de l'arbitrage vidéo, quand on sait que la VAR a déjà contribué à l'annulation de la finale retour de la Ligue des champions CAF, finale qui sera rejouée après la CAN 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.