Cote d'Ivoire: Geneviève Dahon parle des enjeux de Awoulaba 2019

Le siège de l'UNESCO à Abidjan-Cocody a servi de cadre, le 3 juillet 2019, au bilan des présélections du concours Miss Awoulaba 2019, dont la finale est prévue le 3 août 2019 au palais de la culture de Treichville.

Geneviève Dahon, présidente du Comité Awoulaba Cote d'Ivoire, (CACI), a indiqué que le concours Miss Awoulaba est organisé chaque année, dans le but de valoriser la femme africaine.

Le concours permet a certains femmes de s'autonomiser, de s'offrir une nouvelle vie et de réaliser leurs rêves, a-t-elle ajouté.

Sarr Aminata vice-présidente du CACI, a fait savoir qu'aucune candidates n'a le droit d'accorder une interview a une quelconque organe de presse sans l'accord du comité.

Elle a exhorté les différentes lauréates à faire preuve de responsabilité, d'humilité et de tolérance afin de mettre en valeur la culture de la femme africaine.

La mise au vert se tiendra du 29 juillet au 2 août 2019 à Ayamé, avant le rendez-vous de la finale, qui opposera les 15 Awoulaba (présentes à la cérémonie du 13 juillet 2019) issues de différentes régions et communes de Côte d'Ivoire visitées durant les présélections.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.