Cote d'Ivoire: Stéphane Ouégnin - "Notre ambition, faire d'Abidjan la plaque tournante du sport équestre en Afrique de l'Ouest"

14 Juillet 2019

Président de la Fédération ivoirienne d'équitation (Fie), Stéphane Ouégnin a présenté ce dimanche 14 juillet, un bilan partiel de ses activités à la presse.

Il ressort de ce point-presse que le monde du cheval en Côte d'Ivoire se porte bien. Il a, en effet, révélé que la Fie ne travaille plus au noir. « Nous existons, désormais, au plan juridique.

Tous les documents au niveau du ministère de l'Intérieur et du ministère des Sports sont à notre disposition. Il faut dire merci au ministre des Sports, Danho Paulin, qui insiste pour que toutes les fédérations sportives en Côte d'Ivoire se mettent à jour», a indiqué Stéphane Ouégnin.

Hormis l'organisation régulière des compétitions au plan national et la participation de la Côte d'Ivoire aux joutes internationales, la Fie, selon Stéphane Ouégnin, ne perd pas de vue la réconciliation au sein de la famille.

La main tendue du président à tous les clubs

« La suspension du club Saint Michel est arrivée à échéance. Il lui appartient de se rapprocher du comité directeur pour reprendre le cours normal de la vie», a-t-il révélé.

Stéphane Ouégnin a également tendu la main à « Crinière d'Ivoire » qui avait été radié. « La Fie est une famille. Il peut avoir des grincements de dents.

Mais après, on se parle, on demande pardon et la vie continue. J'invite tous les clubs à se rapprocher de la Fédération afin de bâtir, ensemble, ce monde merveilleux qui est le nôtre », a poursuivi Stéphane Ouégnin qui ne lésine pas sur les moyens pour le rayonnement de la Côte d'Ivoire à l'extérieur.

Des missions fructueuses au Maroc et en France

A cet effet, il a fait le point sur ses récentes missions au Maroc et en France. « Notre objectif est d'être dans le giron de la Fédération internationale et de la Confédération africaine et nous sommes très avancés sur la question.

Sauf cataclysme, la Côte d'Ivoire sera admise à la Fédération mondiale, en novembre, lors du congrès en Russie.

Cela va avoir des retombées énormes pour nous et cela nous aidera à réaliser notre ambition de faire d'Abidjan la plaque tournante du sport équestre en Afrique de l'Ouest», a rassuré le président de la Fie qui a annoncé également des partenariats avec plusieurs associations dans le monde de l'équitation, notamment avec d'importantes structures au Maroc, au Canada, en Angleterre, en Algérie et autres.

« Avec la France qui venait affilier des clubs ivoiriens en Côte d'Ivoire, il y a quelques petits malentendus qui vont être levés. Nos derniers échanges ont été houleux et nous attendons un courrier de clarification de leur part », a-t-il précisé.

Pour le patron de l'équitation en Côte d'Ivoire, cette ouverture sur l'extérieur vise, au-delà de la promotion de la Côte d'Ivoire, à permettre à la Fédération de bénéficier de tous les avantages liés à la pratique du sport équestre dans le monde. Surtout en matière de formation, comme c'est le cas avec le Maroc qui octroie plusieurs bourses à la Fie. Mais aussi de subvention de la part de la Fédération internationale.

L'ouverture de la saison sportive nationale aura lieu en septembre, avec une bonne variété d'épreuves au menu, à savoir les concours de saut d'obstacles, d'endurance, de voltige et de dressage. Les Grands prix Houphouët-Boigny, Alassane Ouattara, ceux de la Lonaci et d'autres encore seront décernés au cours de la saison que l'on annonce riche.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.