Cameroun: SDF - Joshua Osih dans les zones frontalière

Le candidat du SDF à la présidentielle du 7 octobre prochain a exposé sa vision d'un Cameroun meilleur à ses partisans de Garoua-Boulai et Bétaré-Oya.

Joshua Osih, le candidat du Social democratic front à la présidentielle du 7 octobre prochain, a pris son bâton de pèlerin pour aller à la conquête des électeurs des zones frontalières, le 25 septembre dernier. Le leadeur du SDF a entamé cette opération de charme par la ville frontalière de Garoua-Boulaï.

Et dans cette ville où ses partisans l'attendaient, sa présence les a plutôt réjouis et réconfortés. Il a reçu un accueil chaleureux. Et ses partisans ont apprécié son projet de société décliné en 24 mesures pour 24 millions de Camerounais. Joshua Osih se dit en effet porteur d'un Cameroun meilleur, y compris pour ses compatriotes de cette zone frontalière.

Au pas de course, le candidat du SDF a ensuite mis le cap sur la ville aurifère de Bétaré-Oya. C'est aussi une ville qui accueille des réfugiés centrafricains. Ici, le bain de foule a été court. Mais le message du porte-fanion du SDF est passé auprès des siens. Cette étape aux frontières, précisons le, intervient après son passage du 24 au 28 août dernier dans la région de l'Est.

Au cours duquel, il avait pu toucher du doigt des réalités locales. Et le candidat Osih avait dit aux populations que la région de l'Est, avec ses richesses, va trouver son compte si elles lui accordent leurs voix le 7 octobre prochain.

Ses ressources, avait-il indiqué, seront gérées sur place, par les populations, c'est une petite partie qui ira seulement à Yaoundé. Notamment grâce au fédéralisme qu'il va instituer, une fois élu.

Des fiches du recrutement des scrutateurs du SDF avaient été alors distribuées aux représentants du parti dans les bureaux de l'Est. Après avoir passé nuit à Bertoua, Joshua Osih a quitté la ville mercredi sans tenir de meeting. Il est attendu plutôt dans la capitale régionale du Soleil levant, selon André Tiazé, président régional du SDF, lundi, pour un

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.