Burkina Faso: Séminaire gouvernemental

14 Juillet 2019

Les membres du gouvernement burkinabè se sont réunis, le vendredi 12 juillet 2019, à Ouagadougou, en session de travail, en vue d'approfondir les réflexions sur le processus d'élaboration de la Politique nationale de défense et de sécurité (PONADS).

Le gouvernement burkinabè veut d'une Politique nationale de défense et de sécurité (PONADS) qui rompt avec la conception sectorielle de la sécurité et offre à l'action publique, des fondements de vision et d'orientation stratégique, élaborés dans un processus particulier et inclusif.

C'est l'enjeu d'un séminaire gouvernemental, tenu le vendredi 12 juillet 2019 à Ouagadougou. Il s'est agi pour le comité scientifique, de présenter aux différents ministres, l'état d'avancement des travaux de la politique nationale de sécurité, afin de recueillir leurs contributions dans la lutte contre le terrorisme.

Le ministre de la Sécurité, Ousséni Compaoré, a estimé qu'il est important de jeter un regard rétrospectif sur l'évolution de la sécurité nationale et son concept. «Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, veut que cette nouvelle politique nationale de sécurité soit inclusive.

Tous les secteurs et couches de la société doivent participer à l'élaboration de ce document et donner leur point de vue sur ce qu'est la sécurité nationale», a-t-il fait savoir. Et de poursuivre, qu'à terme, le document doit être compris par les populations elles-mêmes, qui auront pour mission de l'appliquer.

M. Compaoré a soutenu que la sécurité nationale n'est ni une affaire de technocrates, ni de militaires ou de policiers. Il est plutôt à son avis, un concept partagé par tous les Burkinabè.

Ce séminaire gouvernemental, a-t-il dit, devrait permettre notamment de définir et clarifier le concept de sécurité nationale ainsi que tous les concepts-clés s'y rapportant et aussi de faire une analyse complète et profonde du contexte sécuritaire international, régional et national.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.