Ile Maurice: Traitement des déchets à Riche-Terre - Une manif se prépare

Le communiqué émis par la compagnie Veolia au début de ce mois n'a pas réussi à apaiser les craintes émises par les contestataires hostiles au projet d'incinérateur de déchets à Riche-Terre. Ils lancent ainsi un nouvel appel aux autorités. «Fou prozé-la déor» une bonne fois pour toutes, scandent-ils.

Les membres du Mouvement antipollution ont ainsi animé une conférence de presse hier, samedi 13 juillet, au centre Marie Reine de la Paix, pour faire part de leurs nouvelles inquiétudes. Lindsay Morvan, l'un des porte-parole du mouvement, qualifie le projet de «veste mal taillée». La raison ? La demande de permis d'Environmental Impact Assessment ne correspond pas au communiqué de Veolia Recycling & Environmental Services (Mauritius) Ltd.

Dans ce document, la compagnie tente de rassurer les contestataires, affirmant que le projet concerne uniquement le traitement des déchets d'hydrocarbures et non d'incinération. Mais les habitants et commerçants des environs, notamment Baie-du-Tombeau, estiment que le but est d'obtenir le feu vert officiel avant d'éventuellement construire l'incinérateur contesté à Riche-Terre. «Ce n'est pas normal de mener les autorités et la population en bateau.»

Les contestataires ont fait comprendre qu'ils mèneront le combat jusqu'au bout, quitte à envisager la possibilité d'une manifestation dans les jours qui viennent.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.