Afrique: CAN-2019 (demi-finales)/Algérie-Nigeria - Echos du Caire

Le Caire — Echos recueillies par l'APS du Caire, ville hôte ce dimanche des demi-finales de la CAN-2019 en Egypte (21 juin-19 juillet) : Tunisie-Sénégal au stade du 30 juin (17h00) et Algérie-Nigeria au stade international (20h00) :

SECURITE : Un dispositif sécuritaire impressionnant a été mis en place aux abords de l'enceinte cairote et à l'entrée du stade international du Caire. Les autorités locales ont mobilisé des troupes d'intervention et des policiers pour sécuriser cette demi-finale. D'habitude, se sont les matchs de l'Egypte, pays hôte éliminé en 1/8es de finale, qui nécessitaient cette sécurité accrue. Un volontaire a déclaré à propos de ce sujet : "Quand l'Algérie joue, on se prépare comme si c'était l'Egypte".

FIEVRE : La tension est en train de monter crescendo à moins de quatre heures de cette demi-finale. Chez les journalistes algériens présents au Caire, comme chez les supporters, l'anxiété a atteint son comble. Le match à suspense vécu jeudi dernier à Suez face à la Côte d'Ivoire (1-1, aux t.a.b : 4-3) est toujours dans les esprits.

SOUTIEN : La majorité des Egyptiens ont déjà choisi leur camp de ce soir : "L'Algérie est en train de réussir son tournoi par la plus belle des manières. Vous méritez de remporter le trophée, nous allons vous encourager face au Nigeria. Nous souhaitons tous une finale 100% arabe face à la Tunisie", nous a déclaré un fonctionnaire égyptien. Le stade sera marqué par la présence de milliers de supporters égyptiens, qui avaient acheté leurs billets pour cette demi-finale avant même le début de la compétition,eux qui espéraient voir l'Egypte atteindre ce stade de la compétition.

SUPPORRTERS : Les fans algériens transportés par des vols charters pour assister à cette demi-finale, ont rallié la capitale égyptienne dès ce dimanche à l'aube. Le dernier vol est arrivé durant l'après-midi, avec à son bord le ministre de la Jeunesse et des Sports, Raouf Salim Bernaoui.

Avant d'aller au stade, les supporters algériens ont effectué une virée aux Pyramides du Gizeh, créant une folle ambiance. Il devrait avoir 10.000 supporters algériens présents ce soir au mythique stade du Caire.

L'opération sera renouvelée en cas d'une éventuelle finale, prévue vendredi 19 juillet.

RECUPERATION : Les joueurs de l'équipe nationale ont effectué dans la matinée une séance de récupération au stade "Petrosport" du Caire, avec au menu de légères exercices. La récupération constitue une véritable hantise pour le staff technique, notamment après le match intense livré jeudi face aux Ivoiriens, dans des conditions climatiques assez difficiles. Le Nigeria partira avec un jour de récupération en plus par rapport aux Algériens.

PRESSE : Cette demi-finale sera couverte sur le plan médiatique par un nombre important de journalistes, africains et européens. Le « Madia Center », communément le centre de presse, est actuellement bondé de monde, tous médias confondus : presse écrite, TV, radio. La séance d'entrainement des Verts, effectuée la veille au stade Petrosport, s'est déroulée en présence d'un nombre impressionnant de journalistes, de différentes nationalités.

TUNISIE-SENEGAL : Avant le choc Algérie-Nigeria, la capitale égyptienne vibre actuellement au rythme de la première demi-finale qui se joue au stade du 30 juin du Caire (coupe d'envoi à 17h00, ndlr). Les supporters tunisiens se sont donnés de la voix ce matin, eux qui ont bénéficié de quatre vols spéciaux depuis Tunis pour soutenir les "Aigles de Carthage".

AFFLUENCE : Si Algérie-Nigeria va se dérouler en présence d'un large public, le match entre la Tunisie et le Sénégal n'a pas attiré la grande foule. Le stade du 30 juin est à moitié vide.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.