Ile Maurice: Les licenciements à Tex Knits soumis au comité parlementaire

L'impatience était palpable devant l'usine Tex Knits, à l'Escalier, hier matin, Dimanche 14 juillet. Une rencontre devait se tenir, à 10 heures, entre les ex-employés et les députés de la circonscription, Maneesh Gobin et Bashir Jahangeer.

Au grand dam des licenciés, ces derniers se sont fait désirer. «Cela fait plus d'une heure que nous attendons. Nous ont-ils posé un lapin ?», se demandaient les licenciés, agacés.

Finalement, seul Bashir Jahangeer est arrivé avec plus d'une heure de retard. Il a écouté les doléances des licenciés et leur a promis d'exposer leur situation au comité parlementaire et au ministre du Travail, Soodesh Callichurn, aujourd'hui.

«Je sympathise avec ces employés et je les comprends tout à fait. Vivre deux mois sans salaire n'est pas évident. De plus, la lettre envoyée par l'usine Tex Knits aux employés leur expliquant qu'ils sont licenciés 'temporairement' est floue. Il faut tirer tout cela au clair», a expliqué le député.

Avant d'ajouter: «Demain (NdlR, aujourd'hui) après-midi, je reviendrai vers eux pour leur faire part de la décision qui a été prise.»

«Cela fait plus de deux mois que ces gens vivent sans salaire», s'est exclamé, pour sa part, Reshad Soyfoo, l'un des représentants des ex-employés.

«Ces licenciés auront une rencontre avec le board de Tex Knits, vendredi. Ils attendront également ce que dira le conseil et le ministre Soodesh Callichurn», a-t-il ajouté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.