Congo-Kinshasa: Kinshasa - Le Gouvernorat ordonne la fermeture de cinq cimetières

Les cimetières de Kintambo, Kinsuka, Tshuenge, Kimbanseke et Kinkole-RVA sont définitivement fermés. Telle est la décision du Gouvernement provincial de la ville de Kinshasa, qui l'a fait savoir au Chef de Division urbain de l'intérieur et sécurité, au travers une correspondance signée le 9 juillet dernier par Dolly Makambo, Ministre provincial de l'Intérieur et sécurité, décentralisation et affaires coutumières.

L'ancien bourgmestre de la commune de la Gombe a appelé le Chef de Division urbain à veiller au strict respect de cette instruction qui, du reste, a été prise, il y a plusieurs années faute d'espace ou encore de mauvaises conditions d'inhumation dans les cinq cimetières.

Cette décision de fermeture découle de plusieurs échos ayant fait état des inhumations clandestines de nouvelles dépouilles dans lesdites nécropoles, spécialement à Kintambo. Là-bas, d'après les informations compilées, un grand nombre d'enterrements sont enregistrés chaque fin de la semaine et ce, au vu et au su de tous, en complicité avec les agents de l'Etat préposés dans ce cimetière. Pourtant, Kintambo a été fermé depuis 1998, par manque d'espace.

Aujourd'hui, plusieurs quidams interrogés en rapport avec cette question ont salué cette décision "sage" du gouvernement. Ils ont laissé entendre que des morts sont enterrés dans de piteuses conditions. Et, il y a un grand nombre de cas de vols dans ces cimetières, notamment dans celui de Kintambo et de Kinkole. D'autres par ailleurs, ont déclaré que les gens continuaient d'inhumer leurs proches dans ces lieux puisque la mise à terre se fait à moindre coût, comparativement aux autres nécropoles, comme "Entre Terre et Ciel" de N'sele où les sommes à payer dépassent même le seuil de 1500 dollars américains.

Il sied de souligner en outre qu'un processus de construction de nouveaux lieux de sépulcres est en gestation. Le Gouverneur de la ville Gentiny Ngobila, pourrait le lancer, dans quelques mois, selon certaines sources.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.