Algérie: 30 wilayas au salon national des ARTs traditionnels et cultures populaires

Bouira — La 1ère édition du salon national des arts traditionnels et des cultures populaires du patrimoine immatériel algérien s'est ouvert dimanche à la maison de la culture Ali Zamoum de la ville de Bouira, avec la participation de 30 wilayas du pays.

Organisée par la maison de la culture Ali Zamoum en collaboration avec l'association "Bordj Hamza" de Bouira, cette manifestation a été inaugurée par les autorités locales avec au programme des expositions dédiées aux habits traditionnels, aux bijoux ainsi qu'aux traditions de chaque wilaya participante.

Plusieurs associations culturelles prennent part à ce premier salon.

Elles organiseront durant cette manifestation des galas, des séances pour la poésie ainsi que des pièces théâtrales.

"Une série de conférences ayant trait au patrimoine immatériel amazigh et son rôle dans la consolidation des liens sociaux, sera animée par les professeurs Ghorbi Mohamed (Université de Tizi Ouzou), Bouizri Said (Université de Tizi Ouou), ainsi que par l'artiste Chikhi Yazid", a souligné Mme Chirbi.

Des animations et des lectures poétiques, ainsi que des projections de films, des ventes-dédicaces de livres, sont prévues durant cette manifestation, qui a drainé déjà un public nombreux depuis son ouverture.

Par ailleurs, une rencontre avec les poètes venus de 30 wilayas du pays aura également lieu à cette occasion pour déclamer des poèmes sur le patrimoine culturel immatériel algérien.

Au dernier jour du salon, une visite guidée à la station climatique de Tikjda au profit des participants, et un gala artistique seront organisés pour clôturer la manifestation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.