Afrique: CAN 2019 - L'Algérie bat le Nigeria 2-1 et va en finale

Le Caire — L'équipe algérienne de football s'est qualifiée pour la finale de la CAN-2019 en battant le Nigeria 2-1 (mi-temps 1-0) dimanche au Caire.

Les buts de cette demi-finale ont été inscrits par William Troost-Ekong (contre son camp, 40') et Riyad Mahrez (90'+4) pour l'Algérie ainsi que par Ighalo sur penalty (71') pour le Nigeria.

L'Algérie rencontrera le Sénégal en finale prévue vendredi prochain au Cairo Stadium.

Déclarations à l'issue de la qualification de l'équipe nationale de football pour la finale de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2019

- Djamel Belmadi (sélectionneur/ Algérie) : "On savait que le match allait être difficile face à une redoutable équipe nigériane. Nous aurions pu nous mettre à l'abri à plusieurs reprises. En seconde période, nous avons été sous pression à cause de la fatigue des joueurs et la qualité de l'adversaire. Après la décision du penalty sifflé sur utilisation de la VAR, les joueurs ont démontré une belle attitude et une force mentale. Si nous avions joué avec plus de précision, nous aurions pu gagner avec un score important. Heureusement, Mahrez a surgi au moment qu'il fallait.

Je n'ai pas vu l'action du penalty, mais on ne va pas faire toute une histoire, toutefois je ne comprends pas certaines décisions. Le plus important était de se remettre vite en jeu, c'est ce qu'on a fait en nous remobilisant rapidement pour repartir de l'avant. J'ai eu un sentiment d'injustice, mais je n'ai pas eu de crainte.

Les joueurs sont revenus dans le match, on y a cru jusqu'au bout. Je ne suis pas un sorcier, ni encore un politicien, je dis à notre peuple de continuer à nous soutenir, Inch'Allah on lui offrira le trophée. Le choix de Zeffane n'est pas un choix par défaut, il a beaucoup de qualités. Face à la Côte d'Ivoire, il était à court de rythme, mais ce soir, il a été bon, même s'il n'a pas le talent d'Atal. Je n'ai pas fait de changements car il fallait bien avoir le maximum d'atouts durant une éventuelle prolongation".

- Gernot Rohr (sélectionneur/ Nigeria) : "C'était un grand combat jusqu'à la dernière minute. Chaque équipe a eu sa mi-temps. Malheureusement pour nous, l'Algérie est parvenue à nous marquer un but assassin. Nous nous sommes retrouvés dans une situation difficile, mais l'équipe algérienne a fait la différence. L'Algérie a fait une réelle impression au cours de la première période, elle nous a causé des problèmes. On aurait pu gagner de la même manière qu'avec l'Afrique du Sud en quarts de finale (2-1, ndlr).

Nous savions que le tournoi sera de plus en plus difficile, nous avons une jeune équipe, les joueurs sont là pour apprendre, avec le temps ils vont acquérir cette expérience. Mes déclarations à propos de l'équipe algérienne avant cette demi-finale ont été confirmées ce soir. La finale sera très serrée face au Sénégal, mais l'Algérie détient toutes les armes pour s'imposer. Nous allons tirer le bilan après le match de classement qu'on va essayer de gagner, nous avons une jeune équipe qui a affiché de bonnes dispositions. Je suis sous contrat pour encore une année, on verra plus tard".

- Riyad Mahrez (désigné homme du match / Algérie) : "C'était un match difficile. Nous avons pris l'avantage, avant que le Nigeria n'égalise (avec l'aide de) la VAR. Nous avons réussi à marquer le but à un moment crucial, ce qui nous permet de nous qualifier pour la finale. Nous sommes très heureux de rendre le peuple fier de nous. Il est derrière nous à fond.

C'est le but le plus important que j'ai marqué depuis que je suis en sélection. Ce sera une véritable bataille face au Sénégal, nous allons tout faire pour remporter le trophée. Nous avons effectué jusque-là un excellent tournoi. La finale sera difficile face aux Sénégalais que nous avons déjà affrontés en phase de poules".

- Kheireddine Zetchi (président de la FAF) : « Hamdoullah, nous sommes en finale. Un grand bravo pour nos supporters qui ont fait le déplacement Egypte. J'espère qu'ils seront aussi nombreux en finale. Vive l'Algérie ».

- Hakim Medane (manager général de l'équipe nationale) : « Nous sommes en finale, c'est fabuleux. Nous allons tout faire pour rééditer l'exploit de la génération de 1990 et remporter le trophée. Nous remercions tous ceux qui nous ont soutenus. Le peuple algérien mérite tout le bonheur, c'est pour lui qu'on va se donner à fond, notamment dans la conjoncture actuelle. Nous allons savourer cette qualification avant d'attaquer cette finale face à une très bonne équipe du Sénégal ».

- Sofiane Feghouli (milieu offensif) : « Je suis vraiment très fier de faire partie de cette équipe, de jouer pour ces entraîneurs et ce staff médical. On joue pour notre pays. On a fait un grand match et il faut féliciter tout le monde. Aujourd'hui, les vrais vaillants sont ceux qui sont venus d'Algérie, qui ont pris l'avion pour venir nous soutenir dans des conditions difficiles sans dormir. Ce sont les vrais hommes et c'est eux qu'il faut féliciter. Tout le monde a donné le maximum et c'est très bien. Maintenant il faut redescendre de notre nuage, et se concentrer sur cette finale. Nous sommes fiers et heureux mais on n'a encore rien accompli dans ce tournoi pour le moment ».

- Ramy Bensebaini (défenseur) : « Je ne trouve pas les mots pour exprimer ma joie et ma fierté. Nous sommes tous les supporters qui sont venus au Caire pour nous encourager, et ceux qui sont restés au pays. Nous allons tout donner pour leur procurer de la joie en finale, que nous devons bien préparer et être au rendez-vous. La décision prise par l'arbitre de siffler un penalty pour le Nigeria en recourant à la VAR, je pense que c'est justifiable. J'ai parlé avec Mandi, il a reconnu avoir touché la balle de la main ».

- Youcef Belaïli (ailier gauche) : « Hamdouallah, le peuple algérien mérite tout le bonheur. Le match était très difficile face au Nigeria qui nous a créé beaucoup de problèmes. Nous n'avons pas baissé les bras après l'égalisation, en croyant jusqu'au bout en nos moyens. Je remercie tous mes coéquipiers. A nous la finale ».

- Aïssa Mandi (défenseur) : « On est passés par tellement d'événements ces derniers temps. Juste sur ce match là face au Nigeria, on est passés par tous les sentiments. Nous aurions pu marquer 2 ou 3 buts avant la mi-temps. On s'écroule un peu en seconde période en raison de la fatigue. Nous n'avons rien lâché, on a cru jusqu'au bout. Notre leader (Mahrez, ndlr) nous porte en finale ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.