Gabon: « Gabon School Challenge » sensibilise les jeunes contre les violences en milieu scolaire

Libreville — L'Association « Gabon School Challenge » a animé samedi un point de presse à la Maison Georges Rawiri, à Libreville, pour faire le bilan de ses activités lors de l'exercice 2018.

Il s'agissait d'informer l'opinion sur les tournées initiées dans certains établissements scolaires de Libreville, notamment au Lycée National Léon Mba et au Lycée Monseigneur Bessieux.

Le responsable de l'Association, Rodrigue Thierry Missole, a fait à cette occasion la restitution du concept « Gabon School Challenge » dont le but premier est l'émancipation de la jeunesse gabonaise, mais également la détection des talents en milieu scolaire.

Un autre pan des activités de cette association est la promotion de la culture gabonaise chez les jeunes, la maitrise des langues locales, la pratique de l'art oratoire, l'apprentissage de l'outil informatique et des technologies de l'information et de la communication.

Depuis quelques années, la violence sévit dans les établissements scolaires et en particulier dans le périmètre entourant ces derniers où des trafics de drogues diverses ou de consommation de boissons alcoolisées et de tabac sont devenues une pratique courante.

La reprise officielle des activités est prévue pour novembre 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Infos Plus Gabon

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.