Cameroun: Abong Mbang - La base remobilisée

C'est à la faveur de la clôture des rencontres fraternelles samedi dernier par le Minfopra, Joseph LE, dans cet arrondissement du Haut-Nyong.

Dans le cadre des rencontres fraternelles et familiales, entamées en 2018, Joseph LE, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, a tenu à parcourir l'ensemble des villages et quartiers d'Abong-Mbang, son arrondissement d'origine. Notamment pour discuter avec ses frères et sœurs sur des sujets d'intérêt politique, économie, le social... Aucun sujet n'a été éludé. Il ne faut pas être coupé de la base, tient-il à préciser. Une base qui, au plan politique, a massivement voté en faveur de Paul Biya, lors de la présidentielle du 7 octobre 2018.

Déjà en mai et juin derniers, l'initiateur des rencontres fraternelles et familiales avait tra-nsmis les félicitations de la hiérarchie du parti aux populations des 29 villages visités de cet arrondissement du Haut Nyong. Vendredi et samedi dernier, le village Ntimbe 1 et les dix quartiers d'Abong-Mbang ont reçu le Minfopra. Ici et là, il était question de féliciter la base, la remobiliser et l"inviter à la vigilance et à voter les listes Rdpc au cours des prochaines échéances électorales. Les difficultés soulevées par les popu¬lations ont principalement trait au manque d'électricité, d'eau et de route.

Le ministre a requis la patience de ses frères, les invitant de faire confiance aux solutions annoncées par le gouvernement. Notamment la construction de l'usine de pied de Lom Pangar et la ligne de transport d'électricité venant de Yaoundé, en cours. Aux parents qui lui demandent d'aider leurs enfants à accéder à la Fonction publique, il a répondu qu'il est ministre de la République. Et à ce titre, la politique de justice sociale implémentée voudrait que ce soient tous les Camerounais des dix régions qui soient admis. Égalité des chances pour tous.

Par conséquent, il a exhorté ses frères de travailler dur pour être parmi les plus méritants à chaque fois que les opportunités de concours sont lancées. Tout comme, il encourage les jeunes de voir d'autres programmes et projets mis en place par le gouvernement. Surtout dans le domaine de l'auto emploi et l'entrepreneuriat. Abong Mbang, terre d'accueil, de vivre ensemble, a par ailleurs condamné l'attitude de certains compatriotes de la diaspora qui brillent par des actes d'irrespect envers les institutions et celui qui les incarne. Enfin, les populations, à travers les chefs traditionnels, les jeunes et les femmes, en réaffirmant leur soutien à Paul Biya, ont assuré qu'elles ne se laisseront pas berner par d'autres formations politiques qui écument le terrain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.