Congo-Kinshasa: Kongo central - Vers la redynamisation de la stratégie de nutrition à assise communautaire

La province a abrité récemment un atelier qui a réuni tous les acteurs de nutrition venus de six zones de santé.

Organisé par le Programme national de nutrition (Pronanut) grâce à l'appui de l'Unicef, l'atelier a accouché d'une feuille de route pour redynamiser la stratégie nutrition à assise communautaire dans leurs zones de santé respectives.

Des médecins chefs de zone de santé, nutritionnistes, animateurs communautaires des zones de santé de Mbanza-Ngungu, Seke-Banza,Inga, Kwimba, Tshela et Vaku ainsi que des experts qui ont pris part active à cet atelier ont cogité sur les stratégies à mettre en œuvre pour lutter contre la malnutrition, maladie qui affecte, selon l'Enquête démographique de santé 2013-2014, 46% d'enfants au Kongo central.

Pour Adolphine Mwamvita, coordonnatrice provinciale de nutrition à la direction provinciale du Pronanut, les activités de nutrition à assise communautaire consistent à « aller dans les structures de santé pour sensibiliser les mères sur la manière de nourrir leurs enfants avec des aliments riches en protéines et vitamines afin de les protéger contre la malnutrition chronique ». Tout en citant les différentes cibles de cette maladie, notamment les enfants, les femmes enceintes et allaitantes, Adolphine Mwamvita a fait savoir que si un enfant n'est pas protégé, il sera inutile pour la société, car la malnutrition chronique est irréversible. Il s'agit, a-t-elle poursuivi, d'une tendance que le gouvernement congolais à travers le Pronanut ainsi que ses partenaires dont l'Unicef veut à tout prix inverser.

Une autre stratégie qui est reprise dans cette feuille de route, c'est l'alimentation du nourrisson et du jeune enfant qui sera développée dans les six zones de santé concernées. La malnutrition chez les enfants augmente les décès et provoque de grandes souffrances physiques et psychologiques. Elle cause des retards de croissance et diminue leur espérance de vie, une fois adultes. Chaque année, la malnutrition est à l'origine de la moitié des décès des enfants de moins de 5 ans.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Nutritive

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.