Algérie: La fête des Algériens était totale aux Champs-Elysées en ce 14 juillet inoubliable

Paris — Si l'avenue des Champs-Elysées recevait au cours de la matinée les Français, leur Président et ses invités pour le défilé du 14 juillet, fête nationale française, dans la soirée elle a été le théâtre d'une fête totale des Algériens qui sont venus célébrer la victoire et la qualification de leur équipe nationale de football en finale de la coupe d'Afrique des nations (CAN).

A peine quelques minutes se sont passées après le but d'anthologie de Riad Mahrez qui a qualifié la sélection algérienne à la finale de la CAN, 29 ans après, que les supporters des "Fennecs" ont commencé à affluer vers les Champs-Elysées sans se donner rendez-vous.

Les Algériens, enveloppés de drapeaux vert, blanc et rouge, fusaient de toute part en voitures, scooters, vélos ou à pieds en criant "One, two, three, viva l'Algérie".

Pourtant toutes les stations de métro aux alentours de l'avenue des Champs-Elysées étaient fermées sur demande de la préfecture de police en raison, a-t-on expliqué, de la fête du 14 juillet et de la coupe d'Afrique des nations.

Une heure après la fin du match au Caire, la principale avenue de Paris était bouclée, bloquée où il y avait beaucoup plus de véhicules de tourisme ou utilitaires, des fourgons et des scooters que de personnes, sous l'œil vigilant d'un dispositif sécuritaire très renforcé.

Les klaxons, les youyous de joie, les danses, les chants, les pétards, les fumigènes et même les feux d'artifices étaient au rendez-vous de cette liesse incommensurable qui donnait l'impression que Paris n'était plus la capitale française et le tapage nocturne n'était plus interdit.

Les innombrables drapeaux algériens étaient également soutenus par des drapeaux tunisiens, marocains et palestiniens qui se sont invité à la fête, au moment où les Français assistaient au festival traditionnel des feux d'artifices à la tour Eiffel. D'ailleurs, après minuit ils se sont dirigés vers les Champs-Elysées comme compléter la soirée dans la joie qui était partout même chez les touristes.

Plusieurs personnes ont attesté que jamais une victoire de l'Algérie en coupe d'Afrique des nations n'a été fêtée de la sorte par les membres de la communauté nationale qui, dans la joie, ont exprimé leur fierté d'avoir des joueurs de talents, une équipe nationale de qualité et un entraîneur compétent.

Les noms de Mahrez et de Belmadi étaient les plus cités et scandés dans cette soirée inoubliable. Contrairement à la dernière manifestation du genre de jeudi passé où des incidents ont éclaté, la soirée s'est passée dans une ambiance festive et dans le calme, mis à part la tentative d'infiltration d'un groupe de black-blocs qui voulaient s'infiltrer mais a été tout de suite repéré par les services de sécurité.

Partout ailleurs en France, dans les grandes villes ou cités où il y a des membres de la communauté algérienne, il y avait fête, a-t-on indiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.