Togo: Tester la qualité de la signature internationale du Togo

15 Juillet 2019

Romuald Wadagni, le ministre béninois de l'Economie et des Finances, explique dans le mensuel économique 'Financial Afrik, les raisons pour lesquelles son pays a réalisé en mars dernier la première émission obligataire internationale de son histoire.

Une opération qui lui a permis de lever sans difficultés 500 millions d'euros.

Un témoignage intéressant au moment ou le Togo envisage de marcher dans les pas de son voisin pour un volume similaire.

Le Bénin est le premier pays d'Afrique à réaliser une émission internationale inaugurale en euros, souligne le ministre.

'Si l'Eurobond a été choisi, c'est pour diversifier les sources de financement, tester la qualité de notre signature internationale et exister en tant qu'émetteur sur les marchés financiers internationaux', indique Romuald Wadagni.

Le Togo est dans une même logique. En cas de réussite, le montant levé devrait permettre de rembourser une partie de la dette et d'obtenir de nouveaux financements pour assurer des projets de développement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.