Algérie: Energies renouvelables - Le groupe Sonelgaz accompagnera le programme national

Constantine — Le groupe Sonelgaz dispose de l'expérience nécessaire pour accompagner et réussir le programme national des énergies renouvelables, a affirmé lundi à Constantine le président directeur général de Sonelgaz, M. Chahar Boulakhras.

S'exprimant dans un point de presse en marge d'une rencontre régionale avec les cadres de la Sonelgaz consacrée à la présentation de la stratégie de l'entreprise basée essentiellement sur la poursuite des efforts de formation et de la modernisation et du développement pour améliorer le service, M. Boulekhras a précisé que "l'expérience acquise par Sonelgaz dans le domaine des énergies renouvelables à travers 350 mégawatt d'énergie propre produite jusque là permet de concrétiser le programme national classé parmi les priorités de l'Etat".

Le développement des énergies renouvelables a été depuis 2011 au centre d'intérêt de l'Etat et les réalisations faites à ce jours (23 stations au nord, au sud et dans les hauts plateaux) sont gérées, et exploitées par des cadres algériens, a relevé le même responsable, affirmant que la formation se poursuit pour perfectionner davantage la gestion de ce programme national dont l'intérêt pour l'environnement et l'économie ne sont plus à démontrer.

Le programme national des énergies renouvelables est considéré comme une action intégrée dans une transition énergétique, a souligné le PDG de Sonelgaz, insistant sur l'importance d'arrêter un modèle de consommation pour réussir cette transition énergétique devant permettre à l'Algérie d'éviter la consommation de quantités "industrielles" de gaz pour la production d'électricité et par ricochet contribuer aux efforts du développement durable.

Le PDG de Sonelgaz a réitéré l'entière disposition de sa société à transférer le savoir faire cumuler dans le domaine des énergies renouvelables au investisseurs privés, rappelant à ce titre qu'un avis d'appel d'offre national avait été lancé récemment par le ministère de tutelle aux privés pour produire 150 mégawatt d'énergie renouvelable.

l'Algérie a classé la promotion et le développement des énergies renouvelables comme "une priorité nationale" compte tenu de son rôle dans la promotion de l'économie et le développement durable et propre, a encore ajouté M. Boulakhras, précisant que Sonelgaz qui possède un réservoir de compétences table sur le perfectionnement du rendement à travers la formation continue notamment dans ce domaine précis.

Considérée comme "l'un de plus grands employeurs en Algérie", Sonelgaz recrute annuellement des milliers d'employés, a souligné le PDG qui a mis l'accent sur l'importance des investissements de cette Société dans ses différentes filières d'activités et à travers toutes les régions du pays.

Faisant part d'une augmentation des dettes de Sonelgaz, le même responsable a indiqué que cela n'a pas affecté le programme des investissements qui se poursuivent avec une "meilleure cadence, grâce au soutien indéfectible de l'Etat qui a permis une amélioration constante de la qualité du service offert".

Cette rencontre régionale a été également consacrée à l'évaluation des technologies de communication et le système d'informatique et de gestion des réseaux et compteurs intelligents de la Société qui fêtera le 28 juillet 2019 son 50ème anniversaire.

Elle intervient après des rencontres similaires organisées à l'ouest et au sud.

Au cours de sa rencontre avec les cadre de la région Est du pays, le PDG de Sonelgaz a présidé une cérémonie de remise d'attestations de nominations dans des postes de responsabilité à des cadres de différentes wilayas avant d'inaugurer à la ville Ali Mendjeli un centre d'appel de Sonelgaz.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.