Congo-Brazzaville: Lecture publique - Le livre continue sa balade dans les quartiers périphériques de la ville océane

Pour la quatrième année consécutive, l'Institut français du Congo (IFC) propose, à travers son projet "Le livre en balade", des moments de lecture dans les quartiers périphériques de Pointe-Noire afin de donner une seconde vie aux livres.

Le projet"Livre en balade" permet aux jeunes des quartiers éloignés du centre-ville de lire. Aujourd'hui, le constat fait est que de jeunes congolais, scolaisés pour la plupart, ont des problèmes de lecture. En organisant le livre en balade, l'IFC offre aux habitants de Pointe-Noire non seulement des livres mais également l'habitude de lire. Le livre étant un fabuleux outil d'évasion, de découverte, de partage et de rencontre, le projet "Le livre en balade" s'implante un peu plus dans les quartiers pour rendre le livre accessible à tous.

Cette année, l'organisation a concilié spectacles et lecture. Le 19 juillet, il y aura un spectacle de Slam avec Gilles Douta de Styl'Oblique dans le quartier Mbota Rock puis le 25 juillet à la Structure Siafoumou. En plus, Une journée spectacle autour du conte avec Gisèle Tchicaya, le 17 juillet, au centre de Renatura de Tchimbamba puis le 27 juillet au centre de Renaduc de Vindoulou. Mohammed Sylla donnera deux spectacles de percussion d'abord le 17 juillet au Cercle culturel pour enfant à Louéssi puis le 24 juillet à Africa Graffitis de Côte matève.

Notons que "Le livre en balade" est une activité qui permet de promouvoir une vie de quartier animée, ludique et solidaire. Ce moment consacré à la lecture et à la rencontre entre jeunes, élèves et parents est mis en place depuis déjà quatre bonnes années et donne les clés pour relever le défi éducatif dans les quartiers populaires, en favorisant l'échange entre habitants et partenaires locaux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.