Sénégal: PROMOVILLES - Plus de 16 milliards d'investissement en faveur de Diourbel

Diourbel — Plus de 16 milliards de francs Cfa seront injectés dans la région de Diourbel (centre) pour financer la réalisation d'infrastructures dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de modernisation des villes (PROMOVILLES), a appris l'APS.

"Spécifiquement 16,18 milliards de FCFA seront injectés dans la région de Diourbel. L'Etat dispose déjà de ce financement avec ses partenaires de la Banque africaine de développement et la Banque islamique de développement pour la réalisation de 24,8 km de voirie, 1348 lampadaires pour l'éclairage public, 27 km de réseau de drainage d'eaux pluviales", a indiqué Astou Diokhané Sow, coordonnatrice du PROMOVILLES.

Elle présentait ce programme au cours d'un comité régional de développement organisé lundi à Diourbel en présence du ministre du Développement communautaire, de l'Equité sociale et territoriale, Mansour Faye.

Dans ce financement, figurent un volet réservé à la formation et un autre à l'appui aux collectivités territoriales à travers une dotation de matériel informatique, notamment en faveur des communes.

"Le programme de voirie va intervenir à Diourbel avec 10, 9 km, à Mbacké sur 1, 3 km et à Touba avec 12,6 km. Des études seront menées pour évaluer les besoins du département de Bambey.

Ils seront intégrés en fonction des financements disponibles", a détaillé Mme Sow en rappelant que le programme était à la recherche d'un financement supplémentaire pour la réalisation de nouvelles infrastructures.

"Il s'agit de la réalisation de 6,22 km de voiries avec des canaux de drainage, 207 lampadaires et des aménagements paysagers sur le linéaire dans la région de Diourbel pour un coût global de 4, 4 milliards de francs", a souligné la coordinatrice du PROMOVILLES.

Dans la vision d'équité territoriale, le coordonnateur PUDC (Programme d'urgence de développement communautaire), Cheikh Diop, a annoncé la réalisation d'infrastructures supplémentaires.

Il a notamment cité en perspective, 3 systèmes d'alimentation en eau à Diourbel, l'électrification 12 villages (10 à Diourbel et 2 à Mbacké) et la mise à disposition de 23 équipements post récolte (18 à Bambey et 5 à Mbacké) ainsi que la réalisation d'un linéaire de 45 km.

Le PUDC va également mettre à la disposition de la commune de Sadio (département de Mbacké) des kits solaires pour établissements publics et structures sanitaires, tandis que Mbacké qui ne figurait pas dans la première phase du PUDC va être servi, a fait savoir son coordonnateur.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.