Cote d'Ivoire: 3e édition du Forum de la diaspora - Ally Coulibaly situe les enjeux

15 Juillet 2019

Le thème de la 3e édition du Forum de la diaspora est: « Talents et investisseurs: le rendez-vous de l'emploi et des opportunités ».

Pour le ministre de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur, Ally Coulibaly, l'objectif est de voir comment la Côte d'Ivoire pourrait maximiser les 180 milliards de Fcfa, qu'elle reçoit par an des transferts de fonds.

Car, dira-t-il, seuls 10 milliards de cette somme vont à des projets productifs. « C'est totalement insuffisant », a-t-il estimé.

Selon lui, il s'agira pour les participants de répondre à la question suivante: quelle politique mettre en œuvre pour maximiser ce potentiel de développement, autrement dit, quelle approche novatrice faut-il privilégier pour inciter la diaspora ivoirienne à prendre toute sa part dans le développement de la Côte d'Ivoire ?

Il a aussi indiqué que certes, le regard sur l'immigration n'a pas changé fondamentalement. Toutefois, « dans les enceintes internationales, on commence à reconnaître que les transferts d'argent vers l'Afrique, estimés à 70 milliards d'euros annuels, induisent des effets de développement incomparables du continent.

Le fait que cette manne est supérieure à l'aide publique au développement est tout un symbole ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.