Cote d'Ivoire: Forum de la diaspora - Amadou Gon Coulibaly appelle les expatriés ivoiriens à venir investir

15 Juillet 2019

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a présidé ce lundi 15 juillet, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, à Cocody, la troisième édition du Forum de la diaspora ivoirienne.

Il a appelé, à l'occasion, les expatriés ivoiriens à venir investir en Côte d'Ivoire. « Je voudrais, à la suite du Chef de l'Etat, Alassane Ouattara, lancer à nouveau, un appel pressant, à l'ensemble de la communauté ivoirienne expatriée que la Côte d'Ivoire leur offre aujourd'hui, un environnement des affaires attractif, déploie des mécanismes d'accompagnement efficaces et offre un avenir radieux.

Nous sommes persuadés que vous avez désormais la possibilité d'accomplir votre destin en Côte d'Ivoire », a-t-il lancé.

Il a aussi indiqué que la Côte d'Ivoire se situe au 18e rang africain des pays qui reçoivent une contribution financière des expatriés, avec près de 380 millions de dollars US, en 2017. Il a aussi souligné que le pays a décidé d'accompagner sa diaspora dans son insertion socio-économique.

Pour joindre l'acte à la parole, une convention portant sur la mise en place des mécanismes d'appui à la création d'entreprises par les Ivoiriens de l'extérieur a été signée entre le directeur général du Fonds de solidarité africain, Amadou Abdoulaye Diallo et le ministre de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur, Ally Coulibaly. Cette convention lie le Fonds de solidarité africain à l'Etat de Côte d'Ivoire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.