Afrique: Agenda 2063 - l'Académie africaine des sciences appelle l'UA à collaborer avec les chercheurs du continent

Dakar — L'Académie africaine des sciences (AAS) doit collaborer avec l'Union africaine (UA) pour l'opérationnalisation de l'Agenda 2063 de l'UA, le cadre stratégique pour la transformation socio-économique de l'Afrique, a estimé lundi son président, le professeur Felix Dapare Dakora.

"Nous n'avons pas les ressources financières ni le pouvoir de réaliser tous nos résultats de recherche.

Donc, je lance un appel pour rencontrer le Président de la République du Sénégal et tous les présidents pour discuter de l'opérationnalisation de l'Agenda 2063 de l'Union africaine", a-t-il souligné à l'ouverture à Dakar de la conférence scientifique annuelle dans le cadre du projet Deltas.

"Nous avons l'expertise mais nous n'avons pas le pouvoir, mais il nous faut travailler avec l'Union africaine pour relever tous les défis qui interpellent l'Afrique", a-t-il ajouté lors de cette rencontre de trois jours autour du thème "Masse critique : promotion de chefs de file mondiaux en matière de recherche".

Cette conférence annuelle, organisée pour la première fois en Afrique francophone, est selon le professeur Dapare, "une preuve de l'engagement de l'AAS à transcender les barrières linguistiques et géographiques".

Le président de l'AAS a invité les jeunes scientifiques à "s'approprier l'académie et à sauvegarder son image".

Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Cheikh Oumar Hanne, présidant l'ouverture de cette rencontre, a indiqué qu'elle constitue "une opportunité unique pour montrer la valeur de l'investissement dans la science et la formation pour disposer de leaders scientifiques aptes à résoudre des problèmes de développement et de santé du continent africain".

"L'amélioration de la santé de nos pays est prioritaire pour le développement de nos pays. La plupart des travaux de recherche financés par Deltas traitent de la santé maternelle et infantile, les maladies émergentes, la relation entre santé humaine et animale. Tous ces thèmes sont liés et ces trois jours vont vous permettre d'échanger", a-t-il affirmé.

Cette conférence scientifique réunit près de 300 scientifiques et spécialistes de la santé d'Afrique et d'autres parties du monde pour présenter les résultats de recherches menées par des chercheurs de niveau master, doctorat et post-doctorat dans 21 pays africains.

Elle est organisée par l'AAS en partenariat avec un des projets de Deltas basé à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, en l'occurrence le projet de renforcement des capacités en matière de recherches sur le paludisme (MARCAD).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.