Cote d'Ivoire: Nouvelle Cei - Le projet de loi devant les députés

15 Juillet 2019

La commission centrale de la Commission électorale indépendante (Cei) passe de 17 à 15 membres. Et sur ces 15 représentants, deux tiers sont issus de la société civile et de l'opposition. Ce qui fait dix membres.

Les représentants du gouvernement et ceux de la majorité politique font en tout cinq personnes, soit seulement un tiers de l'organe central.

En outre, le représentant du Président de la République et celui du ministère de l'Intérieur sont inéligibles au poste de président de la Cei. Telles sont les innovations de la réforme sur la commission électorale. Cette réforme vient modifier une dizaine de dispositions de la loi de 2014 sur la Cei.

Elle est le fruit d'un dialogue direct avec toutes les parties-gouvernement, société civile, partis politiques de l'opposition-qui a eu lieu de janvier à juin derniers.

La réforme se réfère aux recommandations de l'arrêt de la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples en date du 18 novembre 2016.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.