Congo-Kinshasa: Unikin - Deux étudiants proposent la vente des carburants assistée par la carte prépayée

Le duo Muamba Muamba Kiss et Muamba Nkongolo Célestin, Gradués en sciences de l'Ingénierie, ont été proclamés le samedi 13 Juillet 2019, Ingénieurs en pétrole et gaz à l'Université de Kinshasa (Unikin), à l'issue de soutenance publique de leur mémoire conjoint intitulé : «Contribution à la vente de carburant au niveau de station service assistée par l'argent mobile et la carte prépayée ».

En effet, ce sujet de mémoire de licence a charmé le monde qui a eu à assister à leur soutenance et spécialement les membres du jury. Car, ces étudiants sont sortis de simples analyses, en offrant une idée de génie pour le secteur pétrolier. Ils ont, devant le jury composé des Professeurs Matamba Raphael, Kampempe Dupar, Kaka Roger et Kampata Mbwelele, indiqué quelques avantages qu'offre le système de la vente de carburant par l'argent mobile et carte prépayée dans les stations services.

D'entre de jeux, les récipiendaires ont souligné, pour motivation, le fait que plusieurs stations services, sinon toutes, dans la ville de Kinshasa et même dans les quatre coins du pays, ne travaillent pas 24h/24, alors que l'approvisionnement en carburant pour des véhicules n'a pas de temps. En outre, ils ont noté le risque d'inhalation des gaz toxiques pour des pompistes ainsi que l'insécurité financière et des vols, au regard de la façon dont ceux-ci tiennent des blocs d'argent entre les mains. D'où la sauce qu'il faut pour relever ces différents défis, s'avère être la mise en place d'un dispositif autonome pouvant interagir avec le client, sans la présence d'un pompiste mais à l'aide d'une carte prépayée, grâce à laquelle l'on peut facilement acheter les carburants à chaque heure et à toute heure, nuit comme jour. Cette carte prépayée, ont-ils explicité, a aussi un avantage considérable pour les entreprises, notamment pour leurs parcs automobiles.

Focus sur les différents chapitres

Muamba Kiss et Muamba Célestin ont exposé leur recherche partant d'un résumé sur la conception et la programmation d'un module de vente automatique de carburant, au niveau de la station service par la voie des réseaux mobiles et des cartes prépayées. Ajoutant que ce système marque la réponse aux objectifs de la modernité, à partir de la commande numérique.

Ayant la soif de mettre à la portée de l'assistance leurs expertises, en abordant le premier chapitre, sur l'Etat des lieux du système de vente des hydrocarbures en RDC, les désormais ingénieurs, Muamba Kiss et Muamba Nkongolo ont brossé l'historique du pétrole de la RDC. Et, l'organisation de l'activité de la commercialisation du pétrole soumise à une préalable autorisation du ministère des hydrocarbures.

Au second chapitre, sur le marché de produits pétroliers en RDC, ils ont précisé que la valeur d'un pétrole brut dépend de sa provenance et ses caractéristiques physico-chimiques propres qui permettent, après traitement, de produire plus ou moins, une grande quantité des produits à haute valeur marchande. Et, tout en rappelant que ce secteur des hydrocabures au Congo-Kinshasa peine à se développer, au-delà de la complexité des influences réciproques de l'économie mondiale et dans le marché de l'énergie.

Très concentrés face à un éminent jury et une salle archicomble, les nouveaux ingénieurs n'ont pas tardé à entamer le troisième chapitre sur les généralités du système de vente électronique des produits pétroliers qui avec les nouvelles technologies, présente des avantages énormes entre autres, la création d'emploi par la vente de cartes-carburants prépayées à usage unique, avec disponibilité du service 24h/24, la sécurité financière, la maximisation de la monnaie mobile : usage direct de la monnaie mobile pour l'achat de carburant, cout d'investissement abordable, etc.

Au dernier chapitre de leur recherche, ils ont tablé sur la conception et programmation ; d'où ils font montre que tout projet nécessite dès sa conception d'être tout autrement, afin de faciliter la planification des outils et la mise en œuvre des processus nécessaires à sa réalisation ainsi que le contrôle de la conformité des produits lors de la fabrication.

Sentiment de tout accompli

Ayant réalisé ce dispositif expérimental au vente de carburant, en exploitant l'argent mobile et la carte prépayée, les récipiendaires pensent atteindre leur objectif, car ils ont bravé tous les obstacles afin de réaliser ce manuel désormais à la portée des futures chercheurs. Outre le sentiment d'un objectif atteint, en termes de recherche, ils ont suggéré à l'Etat d'investir dans ce domaine, en vue de bien contrôler ce secteur et aux entreprises de saisir les opportunités pour accroitre les recettes et minimiser les dépenses, concernant la main d'œuvre par exemple.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.